Vacances organisées: les tendances de l'été 2005

Vacances organiséesSur la base des réservations effectuées de novembre 2004 à mars 2005, l’Association of Belgian Tour Operators (ABTO) livre quelques tendances importantes pour la saison estivale à venir. Traditionnellement, plus de 50% des réservations sont effectuées pendant cette période. Le 31 mars 2005, 1.202.546 vacances et 59.916 city-trips étaient déjà réservés !



Quelques premiers constats

Les réservations pour les voyages à forfait montrent en ce moment une croissance de 4,6%. Le marché s’est donc clairement rétabli.

Les vacances en avion (+10,7%) ont cet été de bien meilleurs résultats que les vacances en voiture (-5%). Dans le segment des vacances en voiture, la tendance à réserver tardivement se consolide. L’an passé déjà les réservations affichaient un lent départ.

Concernant le segment des vacances en avion, les courtes et moyennes distances (+13,9%) se comportent bien mieux que les longues distances (-21,6%).

Les vacances en voiture : -5%

Les vacances en voiture affichent pour l’instant une perte de 5%. Ces chiffres négatifs doivent être quelque peu nuancés. Les chiffres pour l’hiver furent positivement influencés par le fait que la 1re semaine des vacances de Pâques tombait cette année complètement dans la saison d’hiver. Ce déplacement a dès lors influencé négativement les chiffres de l’été. De plus, on remarque que le produit "voiture" est réservé toujours plus tardivement. On prévoit cependant une amélioration dans les prochains mois.

Parmi les destinations proches, le Royaume-Uni (+12,1%) connaît de bons résultats. La plupart des destinations proches faiblissent : l’Allemagne (-8,3%), le Luxembourg (-12,6%), la Hollande (-19,6%) ainsi que la Belgique (-24,7%) perdent actuellement du terrain. 

Les régions montagneuses montrent également de moins bons chiffres. L’Autriche (-2,4%), les Alpes françaises (-21,6%), la Suisse (-19,3%) et l’Italie (Dolomites : -7,8%) perdent du terrain. Ces chiffres négatifs sont directement liés au déplacement des vacances de Pâques.

Les vacances en voiture vers le Sud prestent nettement mieux. En pourcentage, la Croatie (+32,6%) connaît la plus grande croissance. L’Italie (+14,3%), le Portugal (+6,6%), l’Espagne (+3,6%) et la France, avec la Côte d’Azur (+6,9%), la Provence (+1,8%) ont également de bons scores. 

Les vacances en avion : +10,7%

Les courtes et moyennes distances : +13,9% 

La Turquie (+32,7%) devient la destination par avion la plus importante. L’Espagne (-6,5%) perd sa place de leader du marché au sein des vacances en avion. La Grèce (+14,9%) peut compter sur un important rétablissement après les Jeux Olympiques. La campagne médiatique a clairement donné un coup de fouet à cette destination.
 
Parmi les gagnants, on trouve, comme les années précédentes, des destinations hors Europe : le Maroc (+32,4%), la Tunisie (+25,2%), la Croatie (+28%) et l’Egypte (+17,5%) notent une belle hausse. Seule la Bulgarie peine (-7,7%). 

Parmi les destinations européennes, le Portugal (+7%) et Malte (+6,3%) se maintiennent. L’Espagne (-6,5%), et, dans une moindre mesure, Chypre (+0,7%) et l’Italie (-2,8%), enregistrent une légère diminution.

Longue distance : -21,6%

Après une saison record en 2004, les trajets en avion longue distance (Long Haul) accusent une lourde perte. Le marché recule pour l’instant de 21,6%. Exception faite de l’Australie-Nouvelle Zélande (+27,3%) et de l’Arabie (+33,3%) ; toutes les régions reculent.

En Afrique (-28%), le Kenya (-43,2%) prend un méchant coup. La capacité de sièges charters qui avait augmenté en 2004 a été réduite pour 2005. Le Sénégal (-9,4%) est pour l’instant le leader du marché.

Le continent américain (-22,6%) connaît également une diminution. Les Caraïbes (-24,9%), et principalement la République Dominicaine (-28,5%) notent un fort revirement, tout comme l’hiver passé.

L’Asie (-14,2%) enfin se maintient relativement. C’est surtout dans les régions touchées par le tsunami que les réservations stagnent. Les capacités charters ont été entretemps réduites. Le Sri Lanka (-87,4%), les Maldives (-86,2%), l’Inde (-49,6%) et la Thaïlande (-12,7%) peinent. La Chine (+69,7%) se remet après l’épidémie de SRAS. Le Vietnam (+104,3%) et la Malaisie (+16,6%) prospèrent également. 

Des garanties

L’association belge des tour opérateurs constate que "le secteur peut enfin laisser derrière lui les difficultés de ces dernières années". Selon elle, "la récente catastrophe du tsunami a démontré que les clients qui voyagent par tour-opérateurs sont de toute évidence mieux protégés que ceux voyageant par eux-mêmes. Le secteur doit persévérer sur cette lancée. C’est en offrant toujours plus de garanties aux consommateurs et en développant notre valeur ajoutée que nous pourront augmenter la confiance des consommateurs".

L’ABTO s’inquiète cependant de la concurrence des compagnies low cost (bas prix) qui évoluent de plus en plus sur un terrain initialement réservé à leur secteur. "De nos jours, le client peut entièrement composer un voyage sur les sites web des compagnies aériennes et il peut tout aussi facilement réserver sa chambre d’hôtel etc. Mais jamais, il n’y trouvera les garanties offertes par le tour operateur".


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?