Un tourisme respectueux des lois, des us et coutumes

DouaneUn touriste n’a pas de privilèges particuliers par rapport aux "nationaux", aux "indigènes". Il se doit donc de respecter les lois du pays et, au-delà des lois, les us et coutumes des habitants du pays qui l’accueille.


C’est une question de bon sens, de respect et puis il vaut mieux savoir que le statut d’étranger ne permet pas d’échapper à l’application de peines judiciaires. La fréquentation d’un poste de police ou de geoles dans un pays dont on ne connaît pas la langue et la justice risque d’être un expérience qui, au minimum, gâchera les vacances !

Il faut donc s’informer des règles en vigueur dans un certain nombre de domaines. Autant parcourir au départ l’un ou l’autre guide ou les sites destinés aux touristes. Ou encore les blogs de voyageurs.

Quelques domaines sensibles

Circulation routière. Les règles de circulation routière (vitesses maximales autorisées en ville, sur route ou autoroute, par temps de pluie, sens de la conduite, octroi des priorités, port du casque et de la ceinture de sécurité) varient d’un pays à l’autre, y compris au sein de l’Union européenne. L’âge minimum de conduite, la validité du permis de conduire sont des points à vérifier. Dans certains pays musulmans, il est interdit aux femmes de conduire. Dans certains pays, causer un accident peut amener un long emprisonnement.

Alcool. L’importation, la consommation (en rue par exemple) et la possession de boissons alcoolisées peuvent faire l’objet de restrictions et même d’une interdiction totale dans certains pays islamiques.

Photos. Il est généralement interdit de photographier les installations et les équipements militaires, y compris dans des pays européens. Cette interdiction peut s’étendre aux aéports civils, aux ponts, aux voies ferrées et à certains bâtiments publics ou encore religieux. Il est vivement conseillé de demander la permission avant de photographier des personnes. Dans certains pays, il vous sera demandé de verser quelque argent pour ce faire.

Drogues. Il est vivement déconseillé d’entrer en contact contact avec les usagers de drogue ou des revendeurs et, bien sûr, de posséder, consommer ou transporter des drogues, qu’elles soient "douces" ou "dures" car cette distinction n’existe pas nécessairement dans la législation du pays. Dans certains pays (notamment asiatiques), l’emprisonnement peut être très long, dans des conditions pénitentiaires difficiles. Il faut être attentif aux passagers inconnus ou aux bagages de tiers qu’on transporterait dans son véhicule. Il faut vérifier son véhicule pour être sûr qu’aucun produit n’y a été introduit.

Objets culturels, de culte et antiquités. La détention, le commerce, l’exportation de biens culturels (objets historiques, antiquités, objets religieux) sont souvent l’objet généralement l’objet d’une règlementation sévère.

Animaux et végataux. Détenir et exporter (ou importer) certaines espèces animales et végétales protégées sont rigoureusement interdits dans de nombreux pays.

Relations sexuelles. Même si les faits ne sont pas punissables ans le pays visité, la législation belge permet la poursuite judiciaire, en Belgique, des ressortissants belges ayant commis à l’étranger des délits sexuels envers des mineurs d’âge de moins de 16 ans. De manière générale, il faut être attentif aussi à respecter les coutumes locales; ainsi, dans certains pays, même des conjoints ne se donnent pas la main ou ne s’embrassent en public. Dans certains pays, l’homosexualité est illégale et réprimée sévèrement.

Liberté d’expression. Dans certains pays, il n’est pas permis de s’exprimer librement dans le domaine politique ou en matière de religion (blasphème).

Convictions religieuses. Il convient d’être attentif aux règles en matière religieuse notamment lorsqu’il s’agit de visiter un lieu de culte. Dans certains lieux de culte, il convient d’être couvert, dans d’autres il faut être tête nue; il faut parfois se déchausser et certains lieux de culte peuvent être interdits aux femmes ou celles-ci sont séparées des hommes. Y compris dans certains pays européens, la tenue des femmes se doit d’être "décente" lors de visites dans ces lieux de culte (et, plus généralement, hors des zones hôtelières).

Robert Derumes

A lire aussi...

                    

Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?