Un âge pour voyager

Enfant à l'étrangerChaque année, près de 1.000 enfants ne peuvent prendre un vol Brussels Airlines à partir de Zaventem, faute de titre de voyage valide. Cette exigence légale permet d’éviter les rapts d’enfants, notamment parentaux, mais provoque bien des pleurs à l’aéroport. Autant être informé des règles en vigueur !


Pour les plus de 12 ans, le principe est simple : ils doivent disposer d’une carte d’identité.

Moins de 12 ans ?

Pour les moins de 12 ans, l’acte de naissance ne suffit pas ! La compagnie aérienne réclamera un "titre de voyage" spécifique. Il s’agit non pas d’une "carte d’identité" mais d’un certificat d’identité qui comprend une photographie de l’enfant.

Ce document a une durée de validité de 2 ans. Il peut être obtenu auprès de l’administration communale pour autant que certaines conditions soient respectées :

  • l’enfant doit être présent ainsi qu’au moins 1 des 2 parents;
  • si ls parents sont séparés, la demande doit être introduite dans sa commune par le parent chez qui l’enfant est inscrit. L’administration communale doit réclamer l’autorisation écrite de l’autre parent pour délivrer ce certificat d’identité.

Dans certaines villes pilotes, l’enfant peut obtenir une carte d’identité électronique spécifique (Kid ID), moyennant un délai de 4 semaines.

Une autorisation des parents

Quand un enfant voyage seul ou avec un seul parent ou avec d’autres adults (par exemple dans un groupe), il peut être demandé une autorisation parentale. La forme de ce document, la procédure de délivrance sont utilisation ne sont pas définis légalement. Il faut donc l’établir de préférence en anglais ou dans la langue du pays de destination en indiquant -le lieu et la durée du voyage et du séjour et le faire valider par sa commune.

Je soussigné (nom – prénom)
domicilié(e) à (...), rue (...)
autorise mon fils/ma fille (nom - prénom)
né(e) à (commune (pays) le (date)
à se rendre en (pays de destination)
accompagné(e) de (nom - prénom)
du (...) au (...)

Les exigences nationales

Il faut aussi être très attentif aux exigences des pays de destination. Si la plupart des pays membres de l’Union européenne se contentent du certificat d’identité (pour autant que l’enfant soit accompagné d’un de ses parents), il en va autrement dans les pays européens hors de l’espace Schengen et, a fortiori, hors Europe, qui réclament un passeport et, éventuellement, un visa. Le passeport (à demander à l’administration communale) et le visa (à demander à l’ambassade du pays à visiter) nécessitent un délai d’obtention et ont un coût.

Prudence donc !

La situation est donc complexe et il faut donc bien se renseigner, notamment auprès de l’agence de voyage, de la compagnie aérienne, de l’ambassade ou du consulat afind’éviter tout problème.

Philippe Allard


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?