Retour de vacances: attention aux souvenirs illicites!

Vous aimez rentrer de vacances avec plein de souvenirs dans les bagages? Pensez à vérifier, avant votre départ, quels sont les produits interdits d’achat ou d’importation. Sans quoi, vos merveilleux cadeaux resteront dans les mains des douaniers à l’aéroport.


Chaque année, les douaniers confisquent de nombreux souvenirs de vacances. Des coquillages de Thaïlande, des peaux et têtes de loup de Russie, des colliers en ivoire du Congo ou encore des ailerons de requin du Canada… Une fois par an, ils mettront même la main sur un animal vivant! Evidemment, certains touristes les avaient emballés dans un sac mal ficelé, une caisse fermée avec des autocollants ou des malles frigorifiques qui ont attiré l’oeil des douaniers.

Mais une valise tout à fait ordinaire peut également faire l’objet d’un contrôle. Pour éviter les ennuis, renseignez-vous avant de partir sur les objets et produits interdits d’achat ou d’importation. Ainsi vous pourrez voyager l’esprit léger.

En règle générale, gardez à l’esprit que beaucoup d’espèces animales et végétales sont interdites. Il en va donc de même pour les objets fabriqués avec une partie de l’animal ou de la plante. Des exemples? Les coquillages, les dents de crocodile, les écailles de tortues, les statuettes en ivoire, les coraux…


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?