Mobicar '07 et les motorhomes

Motorhome BürstnerPour sa 45e édition, le salon de la caravane et du motorhome change de nom et devient Mobicar. Si le nom change pour davantage évoquer la mobilité, l’objectif reste le même : mettre en lumière le secteur du camping, avec plus de 600 modèles sur une superficie d’exposition de 33.500 m². Les motorhomes devraient y drainer beaucoup de curieux e d'acheteurs potentiels.


Les motorhomes connaissent un vif succès en Belgique. D’après l’organisation professionnelle BCCMA (Belgian Camping Caravan and Motorhome Association), près de 2.400 motorhomes auraient trouvé acquéreur cette année. Soit une nouvelle augmentation de près de 7% par rapport à 2006.

La Belgique va ainsi à contre-courant car dans d’autres pays, les ventes se sont provisoirement stabilisées. La popularité des motorhomes s’explique par plusieurs facteurs. L’immobilier devenant de plus en plus cher, le choix des consommateurs qui rêvent d’une seconde résidence se porte volontiers sur une maisonnette mobile qui leur permet d’aller où bon leur semble. Ensuite, l’infrastructure d’accueil des motorhomes s’améliore partout, et la Belgique n’est pas en reste. Par ailleurs, les motorhomes se perfectionnent constamment et les constructeurs répondent du tac au tac aux exigences en matière de confort. Enfin, la dimension aventureuse et romanesque du voyage en autonomie a suscité un phénomène de mode qui explique le succès des motorhomes.

Une question de format

Les motorhomes compacts d’environ 6 mètres de long dont la superstructure varie de 205 à 220 cm semblent se positionner comme les véritables stars de la saison 2008. Tel fabricant l’appellera un "van", l’autre un "compact" mais l’essentiel reste identique : créer plus de mobilité en construisant des motorhomes moins vastes.

Motorhome - Bürstner Marano (aménagement intérieur)Ce nouveau type de modèle est dérivé du profilé, c’est-à-dire le motorhome dont le profil au-dessus de la cabine est caréné. Grâce à ses dimensions compactes, il forme une excellente alternative au "van" classique, qui est un motorhome conçu sur une base de camionnette dont l’intérieur a été aménagé.

L’agencement le plus courant dans les modèles compacts est un vaste salon qui se compose des sièges pivotants de la cabine de pilotage complétés par une dînette et/ou une banquette, ainsi qu’une cuisine centrale, un compartiment de toilette et enfin le lit sur soute ou des lits jumeaux dans le fond.

Une question de prix

De nombreux constructeurs souhaitent occuper le marché des modèles d’entrée de gamme dont les prix de base avoisinent les 40.000 euros. Précédemment, c’étaient surtout les "capucines" avec leur couchage au-dessus de la cabine de pilotage, et les profilés qui occupaient cette niche.

Aujourd’hui, ce sont essentiellement des modèles intégraux, dont la cabine Motorhome Hymer Exsis-ise prolonge par la cellule d’habitat, qui sont mis en avant. Le véhicule de base de ces séries du segment d’appel est généralement le Ford Transit à traction avant pour les profilés et à double traction arrière pour les capucines. Les intégraux à prix serrés sont montés sur le nouveau porteur Fiat Ducato.

Des motorhomes profilés

Parmi tous les types de motorhomes commercialisés à l’heure actuelle, ce sont les profilés qui mènent visiblement la danse. Ceux-ci se caractérisent par un carénage placé au-dessus de la cabine et plaisent tout particulièrement aux seniors. Par leur faible hauteur et leur forme aérodynamique, les profilés sont un peu les voitures de course parmi les motorhomes. Les agencements sont pensés pour 2 personnes et la possibilité existe de transformer le salon en couchage pour accueillir un petit enfant.

Aérodynamisme et consommation

Les fabricants sont aussi particulièrement préoccupés par la consommation de leurs véhicules et par le CO2 qu’ils rejettent. On en veut pour preuve le modèle Aerovan sur Mercedes Sprinter présenté par le constructeur allemand Bürstner dont le quotient de cx, (coefficient de traînée), n’est que de 0,25, ce qui permet une réduction de consommation de 2 à 3 litres au 100 km, soit de 20 à 30% de moins qu’un profilé classique.

Des aménagements inédits

Autre tendance pour les motorhomes : le lit central placé à l’arrière. Chaque fabricant en propose au moins un modèle. Les fabricants français Chausson et Challenger ont même pensé à une intéressante variante dans ce domaine en plaçant le lit indépendant de manière transversale. Dans ces modèles aux larges dimensions qui dépassent généralement les 7 mètres, la salle d’eau au pied du lit est dédoublée, avec d’une part les toilettes et une vasque et d’autre part une cabine de douche. Les lits longitudinaux classiques assortis d’une commode et d’une salle d’eau spacieuse sur toute la largeur arrière sont également très prisés.

Les nouveautés

Comme presque chaque année, de nouvelles marques font leur apparition. C’est le cas pour Hymer et Dethleffs qui lancent chacun une marque leur permettant de proposer des modèles pour petits budgets. Carado et Sunlight ont donc reçu la mission primordiale de se mesurer aux fabricants italiens qui occupent majoritairement ce segment. On remarquera également la marque française Itineo, qui fait partie du groupe Rapido, et qui présente à des prix très étudiés des motorhomes intégraux dans lesquels la cabine de pilotage s’intègre à la cellule d’habitation.

Infos pratiques

Mobicar ’07
Brussels Expo (Heysel) – Palais 7 – 11 – 12.
Ouvert du 27 octobre au 4 novembre 2007, tous les jours de 11 à 18 heures.
Prix d’entrée : 10 euros. Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. 5 euros pour les bénéficiaires d’une réduction de 50%.
Site web :
www.mobicar.be
.  

Un catalogue de 180 pages reprenant toutes les données techniques des modèles exposés, ainsi que la liste des puissances de traction des véhicules sera distribué gratuitement. 

Robert Derumes


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?