Le GPS est-il "sûr"?

TomTomPas sûr! Qui ne s'est jamais trouvé dans l'incapacité d'introduire une adresse qu'il sait pertinemment bien exister? Ou indiquer un numéro refusé par l'appareil? Qui n'a jamais refusé de suivre un itinéraire parce qu'en fait trop farfelu? 


Le GPS est un outil formidable pour l'automobiliste et pour les professionnels de la route. Autant pourtant ne pas lui accorder une confiance absolue.

Dans certains pays étrangers, un pourcentage plus ou moins important de routes et chemins sont inventoriés. Chez nous, même, tous les nouveaux aménagements de la route (ronds-points par exemple) n'y apparaissent pas - surtout si l'on ne procède pas à des mises à jour. L'appareil risque aussi de ne pas connaître de nouveaux lotissements, de nouvelles maisons dans une rue ou les adresses dans un zoning industriel ou commercial.

Par ailleurs, le trajet proposé n'est pas toujours le plus "court", le plus "naturel"... ou le plus agréable.

Quelques précautions

Pour les longs trajets à l'étranger, il reste conseillé d'imprimer l'itinéraire proposé par exemple par des sites de type ViaMichelin qui peuvent servir en cas de problème (GPS en panne ou déchargé). Il est toujours bienvenu d'avoir dans sa boîte à gants une bonne vieille carte routière.

Avant de prendre le volant, il faut avoir en mémoire les différentes étapes et pas seulement le point d'arrivée. En effet, s'il vous arrivait de perdre le signal dans un tunnel - par exemple dans un périphérique ou "ring" de grande ville - il est important que vous connaissiez la direction à prendre!

Robert Derumes


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?