La demi-pension, vraiment?

Des vacances dorées, pas vraiment! (photo Ph. Allard)La demi-pension est-elle une "bonne" formule? Etes-vous vraiment sûr que vous aurez droit au petit-déjeuner et à un autre repas pendant toute la durée de votre séjour? Le Centre de Recherche et d'Information des Organisations de Consommateurs (CRIOC) assimile certaines demi-pensions à une "arnaque"!


Le CRIOC prend ainsi l'exemple de vacanciers, adeptes de la demi-pension, et choisissent la formule pour leur séjour à l'étranger. Ils bénéficient du forfait MAP (le petit déjeuner et le dîner prépayés, boissons exclues pour le dîner) pour leurs 8 jours de vacances.

Mais, fait remarquer le CRIOC, nos vacanciers arriveront en fait tardivement à l'hôtel le 1er jour... autrement dit, quand la cuisine de l'hôtel est fermée. Et ils devront quitter l'hôtel tôt le 8e jour, avant l'ouverture du restaurant, pour prendre l'avion.  Bref, faites le compte: ils auront donc payé une demi-pension pour 8 jours mais, en réalité, ils n'auront consommé  que 6 petits-déjeuners et 6 dîners!

Le conseil du CRIOC

Avant d'accepter une prestation hôtelière en demi-pension, le consommateur a donc tout intérêt à s'enquérir de la possibilité que les repas puissent être fournis. Si la prestation ne peut être fournie, le consommateur doit s'adresser à la réception de l'hôtel et demander, par exemple, que le dîner du premier jour soit transféré sur le lunch (repas de midi du 2e jour).

Dans le cas d'un refus de l'hôtelier, le client lui demandera  une attestation précisant que la prestation n'a pas été réalisée . Il s'adressera par la suite au tour operator pour en demander le remboursement. En cas de départ tôt le matin, le consommateur peut procéder de la même manière (en demandant son attestation la veille du départ).

Robert Derumes


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?