Puerto de la Cruz à Ténérife

Lago Martianez à Puerto de la Cruz (photo Ph. Allard)Une large part des touristes - notamment belges et français - qui atterrissent à Tenerife Sud gagnent les stations telles que Las Americanas, Los Cristianos ou Costa Adeje. Pourtant, comme les Anglais qui atterissent au nord, on peut très bien rejoindre le nord et Puerto de la Cruz, une ville et une région plus "vertes".


Les Allemands ont apprécié le charme de Puerto de la Cruz et "colonisé" la station. D'ailleurs, dans certains lieux, le café "americano" (noir allongé) et baptisé "café aleman"!

Le port de La Orotava

Originellement, Puerto de la Cruz ne s'appelait pas ainsi car il s'agissait du port de la ville de La Orotava. Le Puerto de La Orotava permettait l'exportation de vin (Canary Sack, Malvoisie) vers le nouveau monde. Vers la fin du 19e siècle, le commerce des bananes prit son essor.

Comme dans beaucoup de villes et villages cotiers, l'activité s'est réorientée vers le tourisme. D'ailleurs Puerto de la Cruz fut la vraie 1re station touristique avant que les touristes ne se dirigent vers le sud qui a vu exploser le nombre de ses lits d'hôtel.

Puerto de la Cruz n'offre pas de grandes plages de sable. A l'est, la playa Martinez est appréciée des surfeurs. A l'ouest, la playa Jardin, également de sable noir et dessinée par Manrique, s'étend au pied du Fort San Felipe (El Castillo) reconverti en salle d'exposition et de concert.

El Castillo Espacio Cultural
Paseo de Luis Lavaggi, 12 - Puerto de la Cruz
Tél. +34 922 373 039.
Ouvert du lundi au samedi de 11h à 13h et de 17h à 20h.

Les Guanches

Les souvenirs vendus dans les commerces de l'île revendiquent une parenté avec l'art des Guanches, notamment en recourant à 2 symboles: une spirale ou un triangle lui-même composé de petits triangles. C'est un peu court et les guides eux-mêmes restent silencieux sur ces peuplades qui occupaient l'île avant l'arrivée des Espagnols.

A Puerto de la Cruz, le Musée archéologique ne fournit pas non plus d'informations sur l'origine de ces aborigènes. Par contre, en recréant une grotte d'habitation, en exposant la céramique utilisée à des fins domestiques (pour cuisiner, transporter et servir les aliments et les boissons, les conserver) et sobrement décorée ou pour se parer ou à des fins religieuses (la figure du "Guatimac"), le Musée permet d'approcher leur mode de vie. A noter: la reconstitution d'une grotte d'enterrement guanche; cette peuplade pratiquait la momification.

Musée archéologique
C/ El Lomo, 28 - Puerto de la Cruz
Tél. +34 922 371 465
Ouvert du mardi au samedi de 10h à 13h et de 17h à 21h et le dimanche de 10h à 13h.
Entrée: 1 euro.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?