Madère, bout de Portugal au large de l'Afrique

Madère a été dévastée par des pluies torrentielles mais l'île se reconstruit et sollicite le retour des touristes. Si vous aimez les îles, appréciez le contact avec la population portugaise, sa langue, sa cuisine... et si vous fuyez le tourisme de masse, Madère vous tend les bras. Une île qui vous charme à toute saison même si le Carnaval, la fête des fleurs (fin avril), la fête du vin (mi-septembre) ou les fêtes carillonnées (vendredi Saint, Pâques,...) sont des grands moments dans la vie de Madeira.


Cette petite île (57 km de long sur 26 km de large) n'est qu'à environ 4 heures d'avion de Bruxelles... sauf si vous utilisez un transport régulier de la TAP et faites escale à Lisbonne. Le touriste se pose sur l'aéroport de Santa Catarina, rénové à renforts de moyens européens. De là, il peut gagner la capitale Funchal.

Une capitale certes mais, avec seulement 100.000 habitants (plus du tiers de la population de l'île), elle reste à taille humaine. Même si, depuis une dizaine d'année, la circulation automobile s'y est compliquée (mais le réseau de bus est excellent). Même si la ville installée sur ces pentes qui débouchent sur la baie ne peut être parcourue aisément à pied, certaines curiosités se nichant sur les hauteurs. Ainsi faudra-t-il faire appel aux lignes de bus ou aux taxis (bon marché) pour gagner le Jardim Botanico, le Jardin des Orchidées (

Jardim Orquidea
) ou le Monte Palace Tropical Garden. On peut également emprunter le téléphérique pour se rendre à Monte, au nord de Funchal, et embarquer dans les carrinhos de cesto, des luges d'osier qui dévalent les rues vers la capitale, pilotées par des hommes en canotier.

Comme toute capitale, Funchal peut revendiquer un certain nombre d'édifices religieux (la cathédrale ou Sé, le couvent de Santa Clara et ses azulejos) à visiter ainsi que des musées ici consacrés à l'art sacré, l'art contemporain, l'ethnographie, la broderie, l'électricité, la photographie, Christophe Colomb, la baleine ou le Madère.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?