Les voyageurs aériens veulent des innovations!

Avion au solLes voyageurs belges et néerlandais ont été invités à indiquer ce qu’ils recherchaient lors de leur passage dans un aéroport ou lors d’un vol. Une étude de marché démontre que les voyageurs accueillent très favorablement les innovations dans les aéroports et les avions. Ils ont également indiqué quels produits ou services pourraient (mieux) répondre à chacun de leurs besoins à l’avenir.


Cette étude a été menée en août et septembre 2008 par InSites Consulting en collaboration avec Living Tomorrow. Elle visait à recueillir l’avis des consommateurs sur les vols et les aéroports du futur. Au total, 811 personnes de 18 à 65 ans ont participé à cette enquête en ligne menée en Belgique (407) et aux Pays-Bas (404).

Choix du repas et du divertissement:
dès la réservation du vol si possible!

Pratiquement la moitié des voyageurs souhaitent être reconnus sur le site web de la compagnie aérienne dès la réservation en ligne de leur vol. Ils souhaitent ainsi éviter de devoir indiquer leurs données personnelles et leurs préférences à chaque fois. Ils rangent également le type de divertissement souhaité pendant le vol parmi les préférences personnelles. Actuellement, 4 voyageurs sur 10 trouvent que l’offre multimédia et la lecture proposée à bord de l’appareil ne correspondent pas assez à leurs souhaits.

En outre, plus de la moitié d’entre eux trouvent que les repas à bord sont peu variés. Ils sont même 3 sur 10 à vouloir connaître le menu au préalable. Là aussi, les voyageurs voudraient pouvoir indiquer leurs préférences culinaires dès la réservation du vol. Parmi les désidératas des voyageurs du futur: des repas plus sains et plus frais.

Toutes les préférences personnelles devraient être stockées sur une sorte de carte de fidélité. Le voyageur pourrait alors être identifié à bord une fois sa carte scannée.

Une procédure d’enregistrement
trop longue et compliquée

6 voyageurs sur 10 trouvent que toute la procédure à l’aéroport est trop longue et compliquée. Ils estiment que du temps pourrait être gagné au niveau de l’enregistrement. L’enregistrement en ligne à partir de 48 heures avant le vol constitue une première solution. On pourrait également trouver à l’avenir une sorte de borne dans les aéroports où il serait possible de procéder à l’enregistrement, au contrôle des billets et au contrôle de sécurité… en une seule fois.

1 voyageur sur 5 rencontre aussi des problèmes pour trouver la bonne porte d’embarquement. Les voyageurs verraient d’un bon œil la possibilité de recevoir un SMS leur indiquant où se trouve la porte et combien de temps il leur reste avant l’embarquement.

Pratiquement la moitié d’entre eux trouvent également peu pratique de se balader dans l’aéroport avec des documents comme la carte d’embarquement. La solution pourrait résider dans l’envoi d’une carte d’embarquement numérique sur le GSM sous la forme d’un code-barres.

Les voyageurs belges demandent plus de sécurité que les Néerlandais

Les voyageurs belges ont davantage besoin de sécurité quant à leurs vacances que leurs voisins néerlandais. Ils souhaitent en savoir un maximum et régler plus de choses à l’avance. Ainsi, les Belges sont plus sensibles à l’envoi d’un SMS leur confirmant leur réservation en ligne, leur rappelant leurs données de vol et leur offrant plus d’informations sur l’embarquement.

Peut-être plus attachés à un certain confort, les Belges accordent également une plus grande importance à la qualité et à l’offre de repas à bord que leurs voisins du nord. Ils sont également plus nombreux à vouloir bénéficier de la possibilité d’indiquer au préalable en ligne ce qu’ils souhaitent boire et manger pendant le vol. Enfin, ils davantage partisans de repas sains et frais.

Robert Derumes

 

 


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?