Les vacances d'été 2009 des Français

Photo de vacances (photo Philippe Allard)Grand enseignement de l'étude com menée par OpinionWay: les Français sont contraints de changer leurs habitudes et de revoir leur budget à la baisse par rapport à 2008. Les inégalités se creusent. Les choix de vacances évoluent en conséquence. Des "tendances" que l'on pourrait aussi retrouver en Belgique ?


Cette étude "Les Vacances des Français en 2009" a été  réalisée par l'institut OpinionWay à la demande de

VoyagerMoinsCher
. Elle a été réalisée en avril 2009 et 1082 répondants (internautes âgés de 18 ans et plus, représentatifs de la population française) y ont participé.

Deux tendances fortes

  • La chute des intentions de départ: seuls 62% des Français contre 73% en 2008 comptent partir en vacances cet été.
  • la baisse du budget prévu pour les vacances: pour 77% des Français, le budget vacances 2009 sera inférieur ou égal à celui de 2008. 1 Français sur 4 partira avec un budget inférieur à 250 euros par personne.

A cela s'ajoute une plus forte incertitude: 21% des répondants ne savent pas encore s'ils partiront cet été (contre 14% seulement l'an dernier à la même époque).

Une tendance générale qui touche certains encore plus que d'autres:

  • les 18-24 ans: 24% d'entre eux ne savent pas s'ils partiront (contre 6% seulement en 2008) et 39% partiront avec moins de 250 euros de budget. Stages et jobs d'été prendront-ils le pas sur les traditionnels séjours des étudiants en 2009?
  • les femmes: elles seront moins nombreuses que les hommes à partir (58% d'intention de départ contre 66% chez les hommes) et avec un budget plus serré (35% d'entre elles partiront avec moins de 250 euros contre seulement 21% des hommes).
  • mes provinciaux: l'écart Paris/province est très significatif, aussi bien pour les intentions de départ (60% chez les provinciaux contre 73% pour les Parisiens) que pour le budget prévu (31% des provinciaux dépenseront moins de 250 euros, contre 17% seulement des Parisiens).

La famille, les amis… et Internet
au secours des vacanciers

60% des Français déclarent que la crise a affecté leur budget vacances et qu'ils ont dû faire des sacrifices pour en réduire le coût. Plus que jamais, ils vont chercher à voyager moins cher, par tous les moyens:

  • 38% partiront dans leur famille ou chez des amis (contre 28% seulement en 2008);
  • 23% partiront moins longtemps qu'en 2008;
  • 75% ont utilisé Internet pour comparer les prix.

Seule bonne nouvelle dans ce climat morose, 60 % des Français pensent qu'ils pourront trouver plus d'opportunités pour voyager moins cher cet été, du fait de la crise. Le recours massif à Internet pour comparer les prix et réserver ses vacances semble le confirmer.

Robert Derumes


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?