Molsheim, aux portes de l'Alsace des vins

Metzig à Molsheim (photo : Philippe Allard)Molsheim est la 1re ville d’importance située sur la route des vins. Cette ville millénaire est riche en monuments et une halte permettra de déjà déguster les vins locaux ou la bière de Mutzig… après avoir découvert cette ville historique. 


Cette ancienne ville épiscopale fut même "universitaire" puisque Léopold II d’Autriche y créa une académie (université) en 1618. Cette ville de près de 10.000 habitants n'est située qu'à 25 km de Strasbourg.

Des Bugatti chez les Chartreux

Le visiteur y découvre tour à tour une stèle funéraire gallo-romaine, une tombe mérovingienne, la plus ancienne église d’Alsace (Eglise de Dompeter avec sa nef du XIe siècle), les fortifications dont la Porte des Forgerons (XIVe siècle) et la Poudrière, la maison du Chapitre (16126), la Grange dîmière, la Chartreuse (1538-1792) avec son grand cloître, la Chapelle Notre-Dame (1864-1867) considérée comme un des fleurons de l'architecture néo-médiévale en Alsace, l’Eglise des Jésuites (1615-1617).

Cette force présence jésuite est liée à la Contre-Réforme qui fut lancée pour contrebalancer l’influence protestante, particulièrement importante à Strasbourg. En effet, chassés par la municipalité de Strasbourg, les chanoines de la Cathédrale trouvèrent refue à Molsheim en 1605. Ils y avaient été précédés par d’autres ordres religieux : les Jésuites et les Bénédictions (1580), les Chartreux (1598) et les Capucins (1657).

Parmi les autres bâtiments significatifs, l’Hôtel de la Monnaie, le tribunal de style néo-renaissance (1906) tout comme le Temple protestant.

Molshiem - Les Grandes Boucheries ou Metzig (photo :: Philippe Allard)

Les touristes sont inévitablement attirés par sa Grand Place où voisinent l’Hôtel de Ville (1832), la fontaine du XVIe siècle, des maisons des XVIe et XVIIe siècles. Ils s’attableront devant les "Grandes Boucheries" ou "Metzig" du XVIe siècle, un large bâtiment de style Renaissance avec ses arcades, ses façades à pignons, son double escalier extérieur, ses balcons à balustrade, ses gargouilles, son horloge à jaquemart de 1607 et son cadran lunaire. Son rez-de-chaussée abrite aujourd’hui un restaurant spécialisé dans la cuisine locale.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?