Accueillez Saint Nicolas à Nancy et visitez la capitale lorraine!

Lampadaire de la place Stanislas à Nancy (photo Ph. Allard)Le week-end du 4 et 5 décembre 2005, l’ancienne capitale du Duché de Lorraine fêtera l’arrivée de Saint-Nicolas. Escorté du Père Fouettard, Saint-Nicolas fera une entrée triomphale sur la place Stanislas et recevra, au balcon d’honneur de l’Hôtel de ville, les clés de la ville. Un prétexte pour découvrir qui a vu sa célèbre place Stanislas restaurée.


En Lorraine, la Saint-Nicolas est une des traditions les plus populaires. Elle donne lieu à des fêtes fastueuses. Une exposition "Saint Nicolas et les Lorrains – entre histoire et légende" replace cette fête dans son contexte historique. Elle se déroule au Musée lorrain. Ce musée a rassemblé, depuis plus de 150 ans, une des plus riches collections historiques de France. Il est établi dans le Palais ducal et dans le Couvent et l’église des Cordeliers, deux monuments remarquables nichés au cœur de la vieille ville. En plus des collections d’art et de tradition populaire, des documents évoquant la vie intellectuelle, des faïences et des porcelaines lorraines, vous découvrirez des peintures de Georges de la Tour ou encore l’œuvre de Jacques Callot.

Plus de 100.000 personnes sont donc attendues dans les rues de Nancy pour ces deux jours de fête de Saint-Nicolas, avec défilé de chars et feu d’artifice. Vous voilà prévenus, si vous êtes de ceux qui rêvent d’admirer, dans la quiétude, la beauté classique de la place Stanislas.

La place Stanislas

La place Stanislas à Nancy (photo Ph. Allard)Inscrite au patrimoine mondial de l’humanité, la place Stanislas, est un des joyaux du 18e siècle. Créée par Emmanuel Héré entre 1751 et 1755, cette place a été conçue par le duc Stanislas. Ex-roi de Pologne, Stanislas Leszczynski deviendra duc de Lorraine en remplacement de François III qui s’était marié, en 1736, avec la future impératrice Marie-Thérèse de Habsbourg. Le traité de Vienne de 1737 enleva le duché de Lorraine à l’Autriche au profit de Stanislas, qui bénéficiait de l’appui de son gendre, le roi de France Louis XV.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?