Maastricht, charmante ville de bord de Meuse!

Vélos et pont Saint-Servais à Maastricht (photo : Ph. Allard)Les uns connaissent la ville comme une voie d’accès facile à certaines drogues; d’autres comme une référence à un traité européen. Et si la cité mosanne néerlandaise de Masstricht était simplement une destination sympathique de voyage culturel ?


Cette cité a pour symbole une étoile que l’on trouve gravée sur le sol et, bien sûr, sur les "souvenirs" proposés aux visiteurs. Chaque année, 1,2 millions de visiteurs sillonneraient ainsi cette ville d’allure pourtant tranquille.

Cette ville traversée par la Meuse (Maas en néerlandais) a la particularité d’occuper le sommet d’un triangle pointé vers le nord-ouest avec, à la base, Liège en Belgique francophone (Wallonie) et Aix-la-Chapelle (Achen) en Allemagne. Elle côtoie aussi le Limbourg belge.

1h30 d’autoroute sépare Bruxelles de Maastricht. Pour plus de facilité, on garera son véhicule dans un des parkings payants par exemple celui du Vrijthof, cette place aux environs immédiats de la Saint-Servais et de Saint-Jean.

Du côté du Vrijthof

Sur le pourtour de la plus grande place de la ville, on trouve le Gouvernement espagnol (Spaans Gouvernement), un très bel édifice du XVIe siècle qui Philippe II d’Espagne y déclarer Guillaume le Taciturne hors-la-loi. Aujourd’hui, le bâtiment présente des collections de mobilier, peintures, faïences, verres, porcelaines du XVIIIe siècle.

Les églises Saint-Jean et Saint-Servais à Maastricht (photo : Ph. Allard)La basilique Saint-Servais - du nom du 1er évêque de la ville et bâtie sur son tombeau - est un des plus anciens monuments des Pays-Bas. Sa construction a été entreprise vers l’an mil. Elle se caractérise par le style roman-mosan de son avant-corps. On envisite aussi la crypte avec ses tombeaux et le trésor de la chapelle collégiale.

Quant à l’église Saint-Jean (Sint-Janskerk) qui accueille le culte protestant, elle surprend par la couleur rouge de sa tour de 70 mètres que l’on peut d’ailleurs gravir.

Sint-Servaasbasiliek
Tél. +31 (0)43 343 28 52
Site web :

www.sintservaas.nl

Promenade

La Grote Staat (et non pas straat), une artère commerciale piétonne, mène à l’Office de Tourisme situé à la Kleine Staat, plus précisément dans la Dinghuis, un ancien palais de justice de style gothique. Chacun peut y rassembler des documents promotionnels gratuits ou acquérir des guides et cartes dont une suggestion de promenade proposée en français, anglais et allemand.

Ce parcours d’environ une heure trente vous emmène parmi les ruelles étroites de l’ancienne cité, ses bâtiments religieux et ses maisonnettes rénovées.

Magasin de jeans Armani dans la Stokstraat à Maastricht (photo : Ph. Allard)Le quartier est presque entièrement piétonnier et permet de déambuler parmi les boutiques de luxe (notamment dans la Stokstraat avec ses façades des XVIIe et XVIIIe siècles), les chaînes de magasins de vêtements et chaussures ou de découvrir quelques antiquaires. Maastricht est aussi une destination pour les amateurs de "bonnes affaires" car les prix dans les magasins (par exemple de vêtements) seraient inférieurs aux prix pratiques en Belgique.

D’autres ruelles ou petites places sont davantage dédiées aux restaurants et cafés et les terrasses ensoleillées ne restent pas longtemps désertes. C’est le cas de la place Notre-Dame (Onze Lieve Vrouw Plein) avec la basilique Notre-Dame (Onze Lieve Vrouwbasiliek). Ce sombre édifice religieux existait déjà en l’an mil et l’avant-corps de cette époque subsiste; elle compte 2 cryptes
La Helpoort ou Porte de l'Enfer à Maastricht (photo : Ph. Allard)La Helpoort, littéralement la Porte de l’Enfer, est remarquablement conservée. Cette porte avec ses 2 tours rondes était intégrée dans les 1ers remparts (XIIIe siècle) de la ville, édifiés à partir de 1229. Non loin, le quartier où coule la petite rivière Jeker invite à la flanerie.

Au nord de ce parcours, vous atteignez le Markt, la grand place sur le centre de laquelle trône, isolé, le gigantesque hôtel de ville (Stadhuis). L’immeuble bâti au XVIIe siècle est surmonté d’un clocher abritant un carillon toujours bien actif.

Circuits

Il vous est aussi possible de faire vos "premiers pas" dans la ville en montant dans un des "trams" ou bus touristiques (de type anglais à impériale ou bus scolaire américain) ou en se faisant véhiculer en calèche. La visite de la ville... sous un autre angle peut aussi s’effectuer sur l’eau. Avec les bateaux de Stiphout, il vous est également possible d’aller jusqu’à Liège par la voie fluviale.

Bus touristique sur la place Vrijthof (photo : Ph. Allard)Stadstram (tram & bateau)
Tél. +31 (0)6 290 55 232
E-mail :

informatie@stadstram.com
 
Site web :
www.stadstram.com

City Tour Maastricht
Site web :

www.citytourmaastricht.nl

Stiphout Tours & Trips (bateaux-mouches & bus)
Tél. +31 (0)43 351 53 00
E-mail :

info@stiphout.nl
 
Site web :
www.stiphout.nl
  

Plus bas ou plus haut

Pour les amateurs de mondes souterrains, on conseillera la visite des grottes de Saint-Pierre (St. Pietersberg), en fait un réseau de galeries creusées pour extraire la marne utilisée dans la construction. 

Dans un autre genre mais toujours sous terre vous attendent les casemates de la ville, un réseau de galeries à vocation militaire, construit entre 1575 et 1825. Par contre, celui qui veut prendre de la hauteur peut entreprendre la visite du Fort St Pieter construit sur la montagne Saint-Pierre.

Un coup de folie

Maastricht compte des formules d’hébergement de tout type. Le lieu le plus fou de la ville est certainement le Krusherenhotel, un authentique monastère gothique transformé en hôtel 5 étoiles. Un bijou de rénovation et de design.

Kruisherenhotel Maastricht
Kruisherengang 19-23 - 6211 Maastricht
Tél. +31 (0)43 329 20 20
E-mail :

info@kruisherenhotel.com
Site web :
www.kruisherenhotel.com
  

Pour en savoir plus...

VVV Maastricht (Office de Tourisme)
Het Dinghuis - Kleine Staat 1 - 6211 Maastricht (Pays-Bas)
Tél. +31 (0)43 325 21 21
E-mail :

info@vvvmaastricht.nl
 
Site web :
www.vvvmaastricht.nl

A consulter également : le site web de la Ville de Maastricht (

www.maastricht.nl
). On y trouve aussi (et en français) des informations sur la
consommation du cannabis
 et les coffee-shops.

Philippe Allard & Julia Limbourg
(photos : Ph. Allard)


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?