Echternach, sa procession, sa basilique

La Sûre à Echternach (photo Ph. Allard)Trois pas en avant, deux pas en arrière ! La très fréquentée procession d’Echternach est connue dans le monde entier pour la très curieuse progression des fidèles. L’expression "procession d’Echternach" est passée dans le langage courant. La procession n’est pourtant pas le seul point fort de cette ville luxembourgeoise qui mérite une visite.


Ancien Palais de Justice (photo Ph. Allard)En venant de Diekirch, la route qui longe la Sûre est superbe. Nichée entre la roche et l’eau, elle permet aussi bien des balades à pied, qu’en vélo ou en voiture. La vitesse y est limitée à 70 km/h et 50 dans la traversée des villages, ce qui permet d’admirer le paysage en toute quiétude. Cette route et la Sûre forment la frontière avec l’Allemagne. Plusieurs ponts piétonniers permettent de relier les deux pays en plus des passages (ex-frontaliers) classiques.

Fondée en 698 par le moine irlandais Willibrord, la ville d’Echternach se situe le long de cette route, à l’entrée de la "Petite Suisse" luxembourgeoise. Elle a conservé son caractère et son ambiance de cité médiévale.

Willibrord

La basilique d'Echternach (photo Ph. Allard)La basilique Saint Willibrord est le monument le plus important du pays. Fondée au XIIIe siècle, elle fut détruite lors de la Bataille des Ardennes et reconstruite dès 1945. La crypte abrite le tombeau du saint fondateur de la ville et de l’Abbaye des Bénédictins qui jouxte la basilique.

L’abbaye baroque comprend 4 longues ailes entourant une grande cour carrée. Ses bâtiments abritent aujourd’hui une école.

Sur la place du Marché se situe l’Hôtel de Ville gothique qui date du XVe siècle et était le lieu de résidence des abbés à l’époque.

Les ruelles étroites du centre ville sont très agréables à parcourir. C’est un piétonnier et les commerces, cafés et restaurants y sont nombreux. Certaines tours de l’enceinte médiévale ont été restaurées et aménagées en logements.

Abbaye d'EchternachEchternach abrite plusieurs musées ouverts en saison : Musée de l’Abbaye, Musée de la Préhistoire, Musée de l’Architecture rurale, Musée didactique sur la vie des Romains (les vestiges d’une villa romaine peuvent être visités).

Mais elle est surtout connue dans le monde entier pour sa procession dansante le mardi de Pentecôte. Quelque 8.000 danseurs et 50 fanfares dansent en rythme quelques pas en avant, en arrière, sur le côté, imitant, paraît-il, le mouvement de l’épileptique que Saint Willibrord avait le don de guérir.

Echternach est aussi le point de départ de balades tranquilles vers Luxembourg (34 km) ou la ville allemande de Trier (Trèves, 27 km).

Pour passer la nuit...

La ville compte 10 hôtels, 1 auberge de jeunesse, 3 campings. Notre suggestion:

Hostellerie La Basilique

7-8, Place du Marché - 6460 Echternach
Tél. +352-72.94.83  - fax +352-72.88.90
E-mail :
info@hotel-basilique.lu
  

Renseignements

Office du Tourisme
Parvis de la Basilique, 9-10 - 6456 Echternach
Tél. +352-72.02.30 – fax +352-72.75.24
E-mail :
info@echternach-tourist.lu
  

  • La procession dansante en musique et en vidéo sur cathol.lu

A lire aussi...

  • Clervaux, à la porte du Luxembourg
  • Vianden, cité médiévale
  • Vins luxembourgeois : ne les snobez plus !

Textes et photos :

Julia Limbourg & Philippe Allard
      


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?