Dubrovnik

Dubrovnik, située dans le sud de la Croatie, est la perle de la côte dalmatienne. Cette ville historique brillante est née autour du début du 7e siècle et offre de grandes richesses aux touristes. Les superbes bâtiments historiques (palais, forts, couvents et églises) et de nombreux trésors artistiques sont incontournables. En 1982, Dubrovnik a d'ailleurs été reprise dans la liste du patrimoine culturel de l'humanité.


Avec ses quelque 15.000 habitants, la ville n'est à vrai dire qu'un gros bourg. Les habitants de Dubrovnik ont été entraînés dans la guerre qui a suivi la décomposition de la Yougoslavie de Tito. La guerre entre Serbes et Croates qui a duré grosso modo de 1991 à 1995 (après quoi la lutte s'est déplacée vers la Bosnie), a provoqué beaucoup de ravages dans Dubrovnik. Depuis, beaucoup de restaurations ont été entreprises.

Pour la restauration de la vieille ville, Dubrovnik a pu compter sur le soutien (financier) de l'UNESCO et de plusieurs pays. On a utilisé pour les travaux de restauration le plus possible de matériaux d'origine ou similaire. Tous les bâtiments ne sont pas entièrement restaurés, mais on retrouve pourtant déjà une partie importante de la splendeur originale de Dubrovnik.

Dans la Croatie entière, le secteur touristique est en pleine expansion. Avant 1990 et le début de la guerre, beaucoup d'Européens étaient attirés par la Croatie, mais ce flot de touristes s'est totalement tari avec l'éclatement des hostilités.

Depuis 1995, le pays est redevenu stable et le tourisme s'est de nouveau développé jusqu'à devenir la source la plus importante de revenus. La péninsule de l'Istrie, avec ses plages étendues et ses nombreux campings, ainsi que Dubrovnik, sont les deux destinations préférées des touristes.

Les Croates travaillent à l'élargissement des facilités touristiques, de l'infrastructure et des équipements. D'importantes chaînes d'hôtel achètent des hôtels notamment à Dubrovnik et les rénovent. Rien ne vous empêche donc désormais d'aller contempler la splendeur de Dubrovnik.

A voir

Il y a tant de choses à voir à Dubrovnik qu'il est difficile d'entrer dans le détail. C'est pourquoi nous passerons en revue la ville de manière générale avant de nous arrêter à un choix de curiosités.

La ville donne un aperçu historique, médiéval et est déjà une curiosité en soi : des petites ruelles, une atmosphère particulière, un mélange d'histoire et de culture, des maisonnettes blanches... L'offre culturelle de la ville est d'ailleurs aussi importante que variée (concerts, expositions...).

Les remparts de la ville, très bien conservés et construits entre le 8e et le 16e siècle, font partie des lieux à voir absolument. Il y a même moyen de se promener sur les remparts. Au sein de ces remparts se trouve la vieille ville. Le centre-ville est fermé à la circulation. Il faut donc se déplacer à pied, mais cela a permis d'éviter les ravages de la pollution qui touchent souvent les villes méridionales.

Il ne faut pas rater non plus le cloître franciscain médiéval (qui abrite la plus ancienne pharmacie d'Europe, toujours en activité), l'arsenal du 13e siècle, l'arboretum de Trsteno (avec une collection séculaire d'épices rapportées par les marins) et un entrepôt de grains du 16e siècle en forme de fort.

Dubrovnik abrite également un grand nombre de musées magnifiques. Ceux qui méritent le détour : le musée archéologique, les musée ethnographique, le musée d'histoire contemporaine, le trésor de la cathédrale, la maison de Marin Drzic, le musée de la navigation...

L'extérieur de la ville mérite aussi le déplacement. Les environs comptent un bon nombre d'îles intéressantes. Sur l'île Mljet se trouve un des 7 parcs nationaux de Croatie. Sur l'île voisine de Lokrum, facile à atteindre par une liaison de bateau, on peut visiter un magnifique jardin botanique.

D'autres endroits à découvrir

La cathédrale de DubrovnikLa cathédrale de Dubrovnik a été bâtie sur les vestiges d'une cathédrale romane fortement abîmée par un séisme. La construction de la cathédrale, d'après les plans de l'architecte italien Buffalini, a été achevée en 1713. Au début des années 1980, les archéologues ont découvert que, dans les parties inférieures de la cathédrale, se trouvaient les restes d'une cathédrale encore plus ancienne et byzantine du 7e siècle dont on ne connaissait pas l'existence.

L'église St-Ignace date du 17e et 18e siècles et est l'un des plus beaux bâtiments baroques de Dubrovnik. Comme on peut le déduire de son nom, il s'agit d'une église de Jésuites qui se trouve à la place Boskovic, à quelques mètres de la cathédrale de Dubrovnik. L'église, dont la façade et la porte d'entrée imposantes éclipsent l'entourage, a été bâtie par l'architecte italien Andrea Pozz. Des tableaux intéressants sont à admirer dans l'église.

Le palazzo SponzaLe palazzo Sponza, une des plus jolies maisons bourgeoises de la ville, a été bâtie au cours du 16e siècle (d'après le plan de l'architecte Milicevic) et a fait fonction, dans un premier temps, de bureau de douane, où la marchandise était rassemblée et où les taxes étaient payées. C'est là que commençaient et finissaient toutes les routes commerciales de la république Dubrovnik. Le luxe du palais, bâti dans un style qui se traduit par un mélange de gothique tardif et renaissance, était destiné à en imposer aux commerçants étrangers. Une aile du palais a hébergé un temps la monnaie de la République Dubrovnik. Le palais s'est développé à la fin du 16e siècle pour devenir le centre culturel de la ville.

Le festival d'été de Dubrovnik

Chaque année, de la mi-juillet à la fin août, Dubrovnik se transforme en une ville de festival. Sur presque toutes les places de la ville se déroulent des spectacles (souvent en plein air) et des manifestations. La ville est plongée dans une atmosphère particulière qui est encore renforcée par l'interaction avec les lieux magiques où elle se déroule.

Dans les mois d'été, Dubrovnik jouit d'ailleurs de températures très agréables. Les sports nautiques y sont très populaires. Les bains de soleil et le bronzage peuvent faire partie des possibilités. La péninsule d'Istrie (relativement) voisine peut être associée au voyage pour quelques jours de plage sur le chemin du retour, par exemple.

Informations pratiques

Avant de partie en Croatie, quelques préparatifs sont nécessaires. Il ne faut pas oublier d'emmener certains documents : un passeport valide, une assurance-voyage, l'assurance de la voiture et le permis de conduire. Si vous partez en voiture, il vaut mieux faire un entretien avant le départ. Une bonne carte routière ou plusieurs ne sont pas superflues.

De nombreuses compagnies aériennes proposent des vols directs pour Dubrovnik, mais il est aussi possible de faire escale dans la capitale Zagreb. Les informations de vol peuvent être vérifiées sur le site de l'

aéroport de Dubrovnik
ou sur le site de
Croatia Airlines
, la plus grande compagnie aérienne croate.

Pour le séjour, il est possible de choisir différentes solutions allant de l'hôtel au camping en passant par les chambres d'hôtes. Allez visiter le site

www.dubrovnik-area.com
, vous y trouverez ce que vous cherchez.

Comme toutes les villes touristiques qui se respectent, les autorités de Dubrovnik disposent d'un site contenant de l'information à destination des touristes :

www.dubrovnik.hr
. On peut aussi poser ses questions en écrivant ou en téléphonant aux services communaux du tourisme:

Grad Dubrovnik
Pred Dvorom 1
HR-20000 Dubrovnik
CROATIA
Tel. : +385 20 412 808
E-mail :

info@dubrovnik.hr

Autres sites intéressants :

  • Site du Festival de Dubrovnik
  • www.kroatiehrvatska.com
    (site en néerlandais)
  • www.dubrovnik-online.com

Paul Willems


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?