Cologne, de l'eau, de la bière aussi...

Cathédrale de Cologne (photo Ph. Allard)Cologne se découvre à 25 km de la ville alors que l’autoroute 4 entame une descente. Impossible de manquer la tour des télécommunications et les flèches noirâtres de la cathédrale qui émergent mais, au cœur de la ville, oubliez la voiture pour la découvrir à pied, tranquillement, et pouvoir goûter les bières locales l’âme sereine.


Circulation

Lors de l’arrivée vers le centre, des parkings souvent gratuits vous invitent à abandonner votre voiture pour découvrir la ville autrement.

Le centre-ville de Cologne s’est proclamé LEZ (low emission zone). D’ailleurs une grande partie est piétonne. Il faut acheter une vignette autocollante dont la couleur rouge, verte ou jaune indique l’indice pollueur de votre véhicule. Cette vignette peut être achetée à l’avance, et notamment via votre réservation d’hôtel. Elle permet simplement de circuler dans le centre ville, mais ne vous dispense aucunement de vous acquitter des frais de parking ou de parcmètre. Attention, le fait de circuler dans la zone sans vignette expose à une amende de 40 euros.

Circuler à Cologne (photo Ph. Allard)Aussi, Cologne propose bien des alternatives : la marche et le vélo : une signalisation spécifique est installée et il est possible de louer un vélo devant diverses stations de métro. Pour les trajets un peu plus longs, les transports en commun comme les trams ou stations de métro sont nombreux et facilement accessibles.

De la rive droite

Si vous séjournez sur la rive droite (le quartier Deutz) où se trouvent les bâtiments d’exposition de foires et congrès (Koelnmesse) ainsi que les hôtels Ibis, Radisson SAS, Dorint où Hyatt, une promenade de 30 à 45 minutes selon l’hôtel vous mène au pied de la cathédrale. Cette promenade longe la très moderne tour Triangle avec son "Panorama" qui vous offre la plus belle vue de Cologne sur la cathédrale, en face, de l’autre côté du Rhin.

La passerelle sur le Rhin (photo Ph. Allard)Plus loin, une passerelle vibre au rythme des trains. Elle enjambe le Rhin sillonné par des péniches lourdement chargées. Des bateaux d’excursion fluviale sont amarrés sur les quais de la rive gauche. Cette promenade pédestre serait parfaite sans les vélos qui n’arrêtent pas de foncer. La ville est plate et les cyclistes en profitent.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?