Au restaurant en Algarve

Cataplanas en Algarve - photo Philippe AllardComme dans tout pays, autant connaître les mœurs locales avant de s’installer à table et de passer commande dans un des nombreux restaurants de l’Algarve, cette région du sud du Portugal de plus en plus courue. On se doute que le poisson constitue l’ordinaire des cartes.


Restaurants au port d'Alvor en Algarve - photo Philippe AllardAprès avoir passé la commande, le serveur a l’habitude de vous apporter du pain, des olives, du beurre (souvent salé) et du pâté de sardine. Il ne s’agit pas d’un cadeau de bienvenue. Ce “couvert” vous sera facturé si vous ne le refusez pas.

Les cartes sont généralement pauvres en entrées, car le potage du jour est encore très répandu. Les plats sont partagés entre les poissons (peixe), la viande (carne) et les pâtes, omelettes et salades. Ne vous méprenez pas : une longue carte ne signifie pas nécessairement abondance de propositions. Tout simplement parce que l’arrivage frais est plus restreint. A moins qu’une fois installé, on ne préfère vous convaincre d’acheter un produit frais d’un coût plus élevé.

Le pays du poisson

Marché aux poissons en AlgarveParmi les poissons proposés : le loup, la dorade, la sole et bien entendu la sardine nationale. Ces poissons sont presque toujours proposés grillés et accompagnés de quelques légumes cuits à la vapeur sans assaisonnement (pomme de terre, carotte, petits pois la plupart du temps).

Les fruits de mer font bonne figure et les amateurs se gaveront de crabe, moules, calmar, seiches et poulpes en entrée où dans la composition d’un plat plus élaboré. Parmi les préparations, le riz (arroz) accompagné de poissons ou fruits de mer.

La cataplana

Cataplanas en vente en Algarve - photo Philippe AllardEn Algarve, on a aussi recours à un plat, le cataplana - une espèce de wok avec un couvercle - pour préparer des cataplanes de poissons, de viande, fruits de mer ... Les viandes ou poissons (souvent plusieurs espèces) sont cuits à la vapeur dans le cataplane avec des pommes de terre, carottes, tomates, oignons, le tout est aromatisé de coriandre fraîche. Le plat nécessitant beaucoup d’ingrédients et un certain temps de préparation, il est souvent proposé à 2 personnes minimum.

Les restaurants proposent de nombreuses variétés de brochettes (kebabs), des steaks (bife) et du porc. Par contre, quoi qu’en disent certains guides, le porc à l’alentejana (porc et coquillages) originaire - comme son nom l’indique de la région voisine - est absent de la plupart des cartes. Il en va de même de la chèvre (cabrito).

Des restaurants chinois surtout mais également indiens sont présents dans les lieux de villégiature. Ils ne manqueront pas de vous faire part de leur “special promotions”.

Les vins de table sont de bonne qualité et viennent en général de l’Alentejo ou du Dao. La bière est servie en grandes chopes.

Informations touristiques

Office du Tourisme
rue Joseph II, 5 - 1000 Bruxelles (Belgique)
Tél. +32(0)2.230.96.25

Office national du Tourisme portugais
135, boulevard Haussmann - 75008 Paris (France)
Tél. +33(0)1.56.88.30.89 - e-mail : icepar@worldnet.fr

Office du Tourisme
Badernstrasse, 15 - 8004 Zurich
Tél. +41(0)1.241.00.01

  • Le site "Visit Portugal" en français

Julia Limbourg & Philippe Allard

A lire aussi...

  • L'Algarve pratique
  • L'Algarve, de ville en village, de plage en plage
  • Une inspiration culinaire maltaise

Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?