Ostende, côté repos

Ostende, l'estacade (photo Ph. Allard)L’annonce d’un beau week-end ensoleillé avait suffi pour que des milliers de touristes d’un jour se précipitent à la côte belge. Pour nous, c’était programmé, qu’il fasse beau ou pas: tant mieux, il a fait beau. Mais, Ostende a du charme par tous les temps!


Première épreuve : la route Bruxelles-Ostende. La circulation fluide mais dense, comme on dit à la radio, nous fait songer de plus en plus à choisir le train lors d’une prochaine occasion. D’autant plus que le célèbre tram de la côte qui relie La Panne à Knokke - et vice versa - passe pile devant notre hôtel à Ostende : l’Hôtel du Parc, place Marie-José.

Un hôtel bien situé

Une magnifique façade Art déco sur le coin de la place, à quelques mètres du Casino. Le bas de l’immeuble est un grand café-brasserie, dont les décors sont toujours les mêmes que dans les années 30. Les tables et chaises se côtoient sur les murs extérieurs et sont toujours bondés, principalement de personnes âgées qui regardent passer les badauds. L'hôtel se situe à l'extrémité d'une rue piétonne qui invite au magasinage.

L’hôtel a été rénové et les chambres qui se trouvent côté cour sont et d’un confort minimaliste (mais le prix de la chambre n'est guère élèvé si vous optez pour l'arrière de l'hôtel): une étroite salle de douche et toilette, une TV et juste de quoi faire le tour du lit! On n’attend qu’une chose de vous, c’est que vous sortiez prendre l’air. Par contre, la salle du petit déjeuner donne sur la place, et le soleil baigne la pièce d’une belle lumière. A l’intérieur de l’hôtel, seule la cage d’escalier en cuivre et fer forgé et le comptoir d’accueil un peu vieillot rappellent l’époque de sa construction.

La ville compte de nombreux hôtels en tous genres. Un conseil cependant: selon notre expérience, il ne faut pas se fier au système de réservation en ligne proposé sur le site touristique de la ville.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?