BeManos, un hôtel de luxe qui joue la carte branchée et belge

Bar du BeManos (photo Ph. Allard)Square de l’Aviation, non loin de la Gare du Midi à Anderlecht. Un quartier, celui du Triangle, un peu dévasté suite au vaste chantier TGV de la fin du siècle dernier, mais en pleine mutation. C’est là que la famille Poulgouros, après un 1er succès avec l’Hôtel Manos de la Chaussée de Charleroi, a décidé d’installer un hôtel design de luxe (5 étoiles).


Une ancienne bâtisse art nouveau des années 1920 et des chambres au design sobre. Public visé, les voyageurs d’affaires qui font escale à Bruxelles entre deux Thalys ou Eurostar.

Be Bar

Le Be Bar est déjà un concept en soi. Perché sur un haut tabouret de bar ou avachi dans un fauteuil cosy et les pieds foulant un gros tapis poilu, la dégustation des cocktails incite au calme et à la détente. Noir, blanc, gris, métal. Des cubes mats et des surfaces brillantes, des reflets et des jeux de lumière. Ici, paraît-il, tout est à vendre : les livres, les luminaires. L’écran de télévision incrusté dans le mur montre les chanteurs de MTV s’agiter, mais c’est de la musique lounge qui sort des haut-parleurs réglés sur le volume faible. Pas d’agression ici, du repos. On est dans un cocon, tourné vers l’intérieur, vers soi. Ouvert à partir de 17 h.

Le comptoir du bar du BeManos à Bruxelles (photo Ph. Allard)

Be Lella

La salle de restaurant à quelques marches de là, donne également sur des murs aveugles. Seul puits de lumière, la séparation entre le bar et la salle qui permet d’évaluer le temps qu’il fait à l’air libre, sur des caillebotis de bois. Quelques tables pour y prendre un verre.

La déco est dans les mêmes tonalités noir-lanc-beige : un sol de pierre irisées grises, des murs recouverts de peau sombre ou de peinture blanche à l’opposé, des tables blanches, des sets de table noirs, des banquettes et chaises claires. La salle est toute en longueur et le placement de chaque élément est mûrement réfléchi. Même si l’ensemble peut paraître un peu froid à première vue, on s’y sent vite à l’aise.

La carte est volontairement simple et tournée vers la cuisine belge. L’idée, c’est de faire découvrir au touriste ou au voyageur d’affaires de passage les spécialités du terroir. A bas la cuisine internationale, vive la salade liégeoise, les chicons au gratin et le filet américain frites ! Les prix sont assez compétitifs et les plats copieux et très joliment présentés. Le personnel exclusivement féminin lors de notre passage est stylé et efficace sans sombrer dans l’obséquiosité.

Une mention spéciale pour les toilettes au sous-sol, aussi soignées que le reste de l’hôtel. La partie féminine est décorée de quelques photos de jeunes hommes virils très agréables à regarder.

A noter encore le Bar noir, au 3e étage, un bar-terrasse, la salle de petit déjeuner Be Lella, les installations de sauna et relaxation, et bien entendu les 60 chambres de 30 m² dont la moins chère est à 380 euros la nuit - le petit déjeuner est inclus - que nous n’avons pas visitées lors de notre passage. Il est possible de bénéficier de tarifs préférentiels, notamment pour les "Frequent Travellers" Eurostar, ou via les coffrets cadeaux Bongo.

Be Lella, le restaurant du Be Manos au square de l'Aviation à Anderlecht (photo Ph. Allard)

Infos pratiques

BeManos
 
Square de l'aviation, 23 - 1070 Bruxelles (Belgique)
Belgique
Tél. +32 (0) 2 520 65 65 – fax +32 (0)2 520 67 67
E-mail : stay@bemanos.com
Site web :
www.bemannos.com
 

Julia Limbourg & Philippe Allard
(photos Ph. Allard)

A lire aussi...

  • Des bons et chèques en cadeaux

Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?