Passerez-vous à cuil?

CuilComme la très grande majorité des internautes, vous êtes accro à Google, l’utilisant pour tout et pour rien sans même prendre la peine d’utiliser la "recherche avancée" pour affiner vos recherches. Et même si d’autres moteurs de recherche sont séduisants (comme le français Exalead.fr), rien à faire : vous restez Google ! Est-ce que le nouveau moteur cuil.com va bouleverser vos habitudes ?


En zoomant sur la page de CuilEvidemment, si vous testez cuil (prononcez "cool"), vous constaterez d’emblée un fort contraste avec Google... puisque le fond d’écran est noir au lieu de blanc ! C’est sans doute un effet d’une certaine tendance "environnementaliste".

L’interface est simple puisqu’il vous est seulement proposé un champ de recherche (pas de recherche avancée) tandis que s’affiche juste en dessous le nombre de pages scrutées. Soit plus de 0 milliards.

Une echerche-test

Page de résultats de CuilUne recherche sur... Vivat (simple exemple !) vous conduit non pas à une liste verticale de liens mais plutôt à une page "tableau" où s’affichent les premiers résultats (sur plus de 3.000). Pour chaque résultat, on trouve un titre, un descriptif, un lien et, éventuellement, une illustrations. Il vous est possible de choisir si les résultats s’affichent sur 2 ou 3 colonnes. Il est proposé d’affiner la recherche avec "Explore by category". En ce qui concerne Vivat, il faut bien constater que la recherche ne ramène pas d’informations, dans les premières pages de résultats, sur le portail de la qualité de vie !

Cuil propose de choisir ses "préférences". Elles ne concernent cependant que la recherche sécurisée ("safe search") de type contrôle parental ou la suggestion de mots dans les recherches ("typing suggestions").

Une recherche sur Vivat à partir de Google.com vous mène en fait directement à Google.be avec 1,47 million de résultats et, comme 1er résultat, "Vivat.be, site de la qualité de vie - site voor levensgenieters". De plus, Google permet la recherche avancée ou, tout simplement, d’effectuer une recherche sur les seules pages francophones ou de Belgique.

D’autres tests

Nous avons effectué d’autres tests à partir de thèmes traités sur Vivat.be afin de vérifier si les résultats sur des intitulés plus longs, plus expressifs (comme "cancer de la prostate", "taille du sexe", tapis de fleurs à Bruxelles) amenaient de meilleurs résultats. Le test n’est guère concluant. En raison sans doute du caractère très anglophone du moteur de recherche. Pourtant, ses promoteurs nous certifient qu’il trie les résultats non en fonction de la "notoriété" du site (qui dépend des liens vers ce site) mais plutôt en fonction du contenu même des pages.

Cuil est sans doute très perfectible. Il faudra suivre l’évolution de ce moteur de recherche et le tester régulièrement - comme d’autres moteurs d’ailleurs - histoire de trouver des résultats différents de ceux alignés par le monstre Google.

Philippe Allard


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?