Papyphones, les GSM pour séniors

Des téléphones mobiles pour personnes agées, avec de grosses touches, un menu simplifié et des fonctions d'urgence, ont débarqué sur le marché.

 


Motorola avait été l'un des premiers à se lancer. Depuis, plusieurs fabriquants comme Doro, Emporia ou ITTM ont suivi le pas. C'est qu'il y a une réelle part de marché à se partager: en 2006 déjà, 56 pour cent des retraités et préretraités wallons disposaient d'un gsm. Il y a, en outre, 1,8 millions de personnes âgées de 65 ans et plus en Belgique, ce qui représente 17% de la population belge. Et ce pourcentage va encore augmenter dans les années à venir.

A quoi ressemblent les gsm pour séniors? Sur ces téléphones, pas d'internet, pas d'agenda, pas de jeux, pas d'appareil photo. Les personnes agées n'en veulent pas! Elles désirent avant tout pouvoir téléphoner ainsi qu'envoyer et recevoir des messages. Les fabricants optent donc tous pour un menu simplifié mais aussi pour de grandes touches et un écran plus large pour une typographie plus grande.

Ces gsm possèdent d'autres fonctions bien utiles: ils sont généralement dotés d'un bouton d'urgence qui appelle plusieurs contacts (enfants, petits-enfants, médecin...) via un système de cascade. Enfin, ces gsm sont également conçus pour ne pas créer d'interférences avec les appareils auditifs.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?