Victimes de fausses loteries, de mails de phishing, d'escroqueries à l'achat ou à la vente

Surfons tranquilleLa Cellule Fraude sur Internet de la Police Fédérale belge a été créée en octobre 2007. Elle a pu tirer ses premières conclusions et constate que la plupart des victimes de fraude sur Internet se laissent avoir par de fausses loteries, des mails de phishing ou des sites et escroqueries à l’achat et à la vente via Internet. Les cas où une e-escroquerie se termine par une rencontre où l’escroc a fait usage de la violence physique est beaucoup plus rare.


Puisque de plus en plus de personnes utilisent l’Internet, il était "normal" que les escrocs s’emparent également de cet outil. Il n’est donc pas étonnant qu’une Cellule Fraude sur Internet a dû être créée au sein de la Federal Computer Crime Unit de la Police Fédérale, une section de la Direction Criminalité Economique et Financière de la Police Fédérale.

Cette cellule a pour but d’analyser le phénomène de la fraude sur Internet. Elle étudie le phénomène afin de découvrir des liens entre différents cas d’escroquerie sur Internet pour démasquer les organisations à l’origine de ces fraudes. Elle a également pour objectif d’améliorer la collaboration internationale et l’échange d’informations mais aussi de sensibiliser les victimes potentielles et d’informer les membres de la Police Locale.

La Police Fédérale mène par ailleurs une campagne de prévention sur le thème Surfons tranquilles, place des conseils de prévention sur son site web

www.polfed.be
et les diffuse sur RTBF Classic 21 et les sites web Classic 21 de la chaîne.

Le principal conseil donné par le commissaire Sara Segaert, chef de la Cellule Fraude sur Internet, est : Quand vous recevez un mail qui vous dit que, d’une manière ou d’une autre, vous pouvez gagner beaucoup d’argent, ne réagissez jamais et ne prenez pas rendez-vous.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?