Mon weblog à moi!

 Le weblog, c'est, à l'origine un journal régulièrement mis à jour (log) ou un "carnet intime". C'est aussi un outil de gestion de contenu simplissime qui permet à chacun de développer une page web où il pourra s'exprimer. L'outil s'est cependant sophistiqué.



Imaginez un interface simple où vous avez la possibilité de coucher quelques phrases avec, si vous le désirez, des liens, italiques ou grasses. Et puis vous pouvez publier ("post and publish") vos textes automatiquement datés, textes qui pourront être archivés. L'environnement graphique de votre page, vous l'aurez choisi dans des exemples "templates"). Autrement dit, un blog se construit en quelques minutes. Pas besoin de connaître le HTML, ni de maîtriser un éditeur du genre Dreamweaver, ni de faire appel à un hébergeur… Un navigateur web et une simple connextion suffisent pour construire ce "blog".

Quel intérêt ces weblogs peuvent-ils présenter? Dans la mise en ligne de ces blogs entre sans doute une bonne part d'exhibitionnisme puisque des journaux intimes peuvent être soumis au regard de tous. Mais tous les weblogs ne font pas dans l'introspection! Des bloggers ont préféré jouer la carte de la (contre-)information avec des sites où ils ont apporté leur propre analyse des évènements. A moins qu'ils n'aient préféré collecter des liens en phase avec l'actualité. Si le phénomène weblog est apparu vers 1997, le nombre de weblogs a explosé après le 11 septembre.

Certains weblogs connaissent un vif succès et peuvent apporter à leur gestionnaire la gloire, si ce n'est la fortune… ou tout au moins un débouché professionnel. Ainsi Matt Welch, un journaliste qui s'était fait son blog, le
LA Examiner
, a-t-il été contacté par le maire de Los Angeles pour travailler à journal papier éponyme! Son épouse, Emmanuelle Richard, a développé le blog
Emmanuelle.net
qui a l'avantage d'être bilingue français-anglais car le blog est, lui, un phénomène très américain. Cette journaliste, correspondante de différents journaux français, a aussi eu le bon goût de mettre des liens vers d'autres weblogs à découvrir.

Bien entendu, à ce niveau, on n'utilise plus l'outil de base gratuit de
Blogger
mais plutôt des formules plus professionnelles (pour quelques dollars) qui permettent de présenter une page plus élaborée et sans publicité. Ceux qui veulent se contenter du weblog basique avec instructions en français se rendront chez
Joueb
ou
Meta-blog
.

Si vous avez des envies d'écriture, faites-vous plaisir... et rejoignez la Blogosphère!

Philippe Allard


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?