Des hommes, des femmes... et Internet

Notre Institut National des Statistiques a soigneusement examiné la présence et les comportements des uns et des autres sur la Toile. En décembre 2004, notre pays comptait plus de 4,2 millions d’internautes réguliers : 45% de femmes et 55% d'hommes. En novembre 2002, la proportion était de 43/57. Les femmes sont occupées à rattraper leur retard sur les hommes, mais parmi certaines catégories comme les seniors, les femmes restent pour l’heure fort peu présentes.


Les thèmes que les utilisateurs masculins d’Internet déclarent rechercher le plus souvent sont : "Actualités", "Informatique", "Internet et TIC", "Musique", "Nouvelles financières" et "Sports". Les femmes naviguent moins sur la Toile, et l’éventail des sites qu’elles visitent est globalement un peu plus restreint. Le thème "Actualités et nouvelles" est aussi celui qu’elles citent le plus souvent, suivi de "Musique", "Jeux vidéo", "Voyages" et "Recherche d’emploi".

Érotisme pour les uns, cuisine pour les autres !

Les différences les plus marquées entre hommes et femmes sont observées en ce qui concerne les thèmes "Érotisme", "Automobile", "Informatique", "Internet et TIC" et "Sports", sujets "masculins" par excellence. A l’inverse, la recherche d’informations sur les "Maladies et leurs symptômes", les "Soins personnels", "Famille et enfants", "Cuisine et recettes", "Nutrition" et "Habillement" sont davantage le fait des femmes.

Les hommes sont plus nombreux que les femmes à faire appel à des services de banque en ligne, à télécharger des logiciels, de la musique et des films et à recourir à un outil de calcul d’itinéraire.

Les femmes, plus souvent que les hommes, se servent d’Internet pour communiquer (messagerie électronique, bavardage, cartes de vœux virtuelles) et utilisent aussi le web plus souvent pour s’adonner à des jeux vidéo et pour rechercher un emploi.

Ceux qui utilisent le Net à domicile sont plus souvent de sexe masculin, tandis qu’il n’y a guère de différence entre hommes et femmes quant à l’usage d’Internet pour raisons professionnelles.

Source : Institut National de Statistiques


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?