Sauvez vos données!

 Imaginez les conséquences d'un vol, d'un incendie, d'un monstrueux plantage informatique sur votre ordinateur familial! Et pourtant il existe des moyens simples pour préserver vos données habituellement "sauvées" sur le disque dur de votre ordinateur.


Le stockage ou le sauvegarde de ces données peuvent être effectué sur des supports physiques tels que disquettes, cédéroms, DVD, ou Zip, qu'il faut pouvoir distinguer, classer et, éventuellement, placer en un autre endroit physique que le lieu où se trouve l'ordinateur. Ces précieuses données peuvent également être stockées sur des espaces virtuels. Examinons ces différents supports...

Un 2e disque dur peut éventuellement être glissé dans un casier extractible et donc emporté. Il peut également s'agir d'un disque externe dont la capacité varie généralement entre 20 et 80 Go. Ce disque externe se branche aisément sur la machine.

Support très courant et peu encombrant, la disquette dispose d'une capacité de 1,44 Mo. Cette capacité limitée ne lui permet pas de stocker des images de qualité ou des contenus multimédias.

Une cartouche magnétique comme la cartouche Zip de Iomega affiche une capacité de 100 Mo (équivalant à 70 disquettes) ou 250 Mo (équivalent à 173 disquettes). Elle nécessite un lecteur/enregistreur branché sur le port parallèle ou USB de l'ordinateur. Le lecteur/enregistreur de Zip peut être déplacé d'un poste à l'autre. Il est également possible d'intégrer un lecteur Zip dans l'ordinateur.

Le cédérom inscriptible (CD-R) ou réinscriptible (CD-RW) bénéficie d'une capacité de 650 ou 700 Mo (équivalent à 450 disquettes). Un CD-RW devrait pouvoir être reconverti un millier de fois. Ce support résistant a le désavantage de nécessiter un logiciel spécifique pour l'enregistrement des données. Le prix en est très bas puisqu'un CD-RW coûte autant que 5 disquettes avec une capacité 90 fois supérieure.

Le DVD peut lui aussi être inscriptible (DVD-R) et réinscriptible (DVD-RW). Sa capacité de 4,7 Go est 7 fois supérieure à celle du cédérom. Le prix du graveur DVD et des disques DVD eux-mêmes sont encore élevés (même s'ils diminuent), réservant l'outil aux utilisateurs éclairés du multimédia.

La mémoire USB se branche directement sur le port USB de l'ordinateur (fixe ou portable) où elle est considérée comme un disque interne. Les opérations de transfert de fichiers s'effectuent donc simplement. La mémoire peut ensuite être branchée sur le port USB de n'importe quel autre ordinateur. Aucun pilote de périphérique n'est requis. On trouve fréquemment des clés USB d'une capacité de 16, 32, 64, 128 ou 256 Mo mais on peut également en trouver d'une capacité de 512 Mo ou de 1024 Mo (1 Go). Le système est simple mais on estime encore que le rapport prix-capacité est encore défavorable par rapport aux autres supports.

Le système le plus simple consiste à mettre en ligne ses données les plus importantes chez un prestataire gratuit (par exemple, les parties "Fichiers" ou "Porte-document" de Yahoo) ou spécialisé (Freedrive ou Xdrive, idrive) . L'opération peut cependant se révéler fastidieuse. Il existe des systèmes (par exemple Oodrive) permettant une sauvegarde sécurisée, à distance, automatique (à la fréquence et aux heures désirées) des données informatiques. Ces données peuvent être cryptées lors de leur transfert et stockées dans des locaux sécurisés.

Mais disposer d'un outil de sauvegarde (back up) ne suffit pas, encore faut-il se discipliner et penser à très régulièrement sauver ses données et à les classer rationnellement...

Philippe Allard

Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?