Tout dans la clé

 Les disquettes sont trop petites. La gravure d'un cédérom, c'est "lourd". Les sauvegardes de type Zip Iomega sont un peu encombrantes. Et si je sauvais mes données sur une clé USB.

Le système est simple... pour autant que vous disposiez d'un port USB (Universal Serial Bus). La mémoire USB (dite clé, barre ou "pen", "mini-drive" ou mini-disque) en forme de  surligneur se branche directement sur le port UB de l'ordinateur. Pour les plus anciens systèmes, il faudra installer un "driver" (pilote) proposé sur un mini-cédérom. Avec des ordinateurs fonctionnant sur Mac OS X ou Windows XP, pas de problème : la mémoire est immédiatement reconnue et est considérée comme un disque interne.
Il est dès lors facile d'enregistrer directement sur cette mémoire ou d'effectuer des copies (à l'aide de l'Explorateur Windows par exemple). L'accès aux données peut être régi par un mot de passe.

On connaît une personne dont on a volé l'ordinateur au bureau, emportant ainsi plusieurs mois de travail. S'il a obtenu un nouveau PC, si les locaux ont été sécurisés, il n'en reste pas moins qu'aucun système de sauvegarde n'a encore été installé. Mais il a reçu une mémoire USB pour son anniversaire... Il s'en est donc servi pour copier tout son travail sur sa clé. En voyant cette espèce de stylo qu'un cordon permet d'attacher autour du cou, qui saurait qu'un accessoire de ce type peut contenir 16, 32, 64, 128, 256 ou 512 Mo voire 1 Go?

Philippe Allard


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?