Attention: risque d'UV élevés au printemps

Plus de trente stations météorologiques ont observé une destruction importante de l'ozone au-dessus de l'Arctique. Conséquences: des taux d'UV élevés, même en Belgique...
 


Plus de trente stations météorologiques sont arrivées au même constat: la moitié de l'ozone qui était présent au-dessus de l'Arctique a été détruit au cours des dernières semaines. La raison? Des températures exceptionnellement basses à environ 20 km d'altitude.

Pour l'instant, la zone concernée par la perte d'ozone reste limitée à l'Arctique mais l'Institut Royal Météorologique (IRM) a précisé que des masses d'air pauvres en ozone peuvent toutefois se déplacer vers le sud et atteindre la Belgique. Cela signifie que le taux d'UV pourrait être élevé ce printemps et qu'il convient donc de prendre des mesures de précaution. Lesquelles? La crème solaire, tout simplement!

Le gadget utile: l'UV-mètre

La situation ne devrait durer que quelques jours sur notre territoire. Ceci dit, il peut être utile de connaître le taux d'UV toute l'année, surtout en été évidemment. Il existe d'ailleurs de petits appareils qui les mesurent: les UV-mètres. Ces gadgets renseignent également la température extérieure et la durée d'exposition recommandée. Grâce à eux, vous pouvez donc prévenir les risques.

Il en existe même sous la forme de montres colorées pour les enfants.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?