De l'électricité produite à partir de ... crottes d'éléphants!

Le zoo de Munich participe à la lutte contre le réchauffement climatique. Chaque semaine, le parc animalier récupère les déjections des éléphants, des girafes et de tous les végétariens du parc pour en faire de l'électricité, de chaleur et de l'engrais.


Au Zoo de Munich, la production annuelle en excréments est de 2000 tonnes. Sachant que du fumier peut être utilisé pour produire de l'énergie, il n'y avait qu'une pas que le parc animalier allemand n'a pas hésité à franchir.

Ainsi, le jardin zoologique a fait construire 3 hangars de 100 mètres cube chacun. Les déjections des animaux y sont entassées puis arrosées pour accélérer leur décomposition. Le méthane qui s'en échappe est récolté par un système de ventilation intégré au plafond puis envoyé dans un ballon.

Grâce à ce système, les déjections sont transformées en trois différents composants qui chacun, vont servir le zoo à leurs manières. L'électricité d'abord: le zoo parvient à produire 5% de ses besoins en électricité. Cela paraît peu mais en réalité, cela équivaut à l'alimentation de 100 foyers sur une période d'un an.
La chaleur ensuite. Récupérée, elle permet à elle seule de chauffer l'enclos des gorilles.
Enfin, le troisième et dernier composant produit est l'engrais. C'est ce qui reste de la décomposition des déjections. Il permet de nourrir les plantes du zoo.

Melody De Visscher


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?