Vieillesse : quand les Belges se sentent-ils vieux?

Marcelle, 102 ans (photo Ph. Allard)

Seulement 15% des Belges se sentent vieux à l'âge de la retraite, 65 ans. Pour près de 7 Belges sur 10, la vieillesse débute à 70 ans et plus. Face à leur avenir, les Belges redoutent la maladie et veulent conserver leur autonomie, leur mobilité et pouvoir conserver leur domicile. Quitte à se faire aider.


Une enquête sur les sentiments des Belges face à la vieillesse a été menée en septembre 2008 par le bureau de recherche IPSOS auprès d’un échantillon représentatif de la population adulte belge de 15 ans et plus. Cette enquête a été réalisée à la demande de Touring qui vient de lancer le système d'alarme mobile Medicare.

Plus on est âgé, plus on repousse
l'âge de la vieillesse

A quelle âge la vieillesse ? La majorité (69%) des plus jeunes générations (15-34) citent majoritairement un âge entre 60 et 70 ans ; près de la moitié des 35-54 ans (44%) citent un âge égal à 70 ans. Enfin pour la moitié des 55 ans et plus (48%), l’âge de la vieillesse commence à un âge égal et supérieur à 80 ans.

Au total, aux yeux de l'ensemble des Belges, l’âge de la vieillesse ne coïncide plus avec celui de la retraite (15% seulement citent 65 ans), mais débute après 70 ans et plus (68%).

Près d’1 Belge sur 2 craint la maladie

La vieillesse n’est pas en soi une inquiétude majeure dans l'opinion, au contraire. 64 % des Belges ne se disent pas inquiets. Cependant, pour 58% des Belges, les principales caractéristiques de la vieillesse ont trait à la santé, et ce dans une acception négative. Pour 34% des personnes interrogées, elle est synonyme de "dégradation de la santé", pour 18%, de "dépendance physique", et pour 6%, de "diminution des capacités intellectuelles".

Effectivement quand on pose directement la question sur ce qui les inquiète le plus, c’est la maladie qui arrive en tête. La maladie est citée par près d’1 Belge sur 2 (45%), loin devant les préoccupations financières ou les questions de sécurité. Ce qui rend les Belges confiants se place résolument au niveau humain, avec la présence de la famille en 1re position.

Autonomie et mobilité sont plébiscitées par les Belges comme synonyme de qualité de vie pour les personnes âgées : 39 % pensent que la qualité de vie des personnes âgées passe par une autonomie assurée; pour 35% il s’agit de conserver sa mobilité le plus longtemps possible.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?