Vers une Europe sans tabac?

Et demain, en Belgique ?

La Journée Mondiale sans tabac (en 2007, ce jeudi 31 mai) est l’occasion de réfléchir sur l’élargissement des mesures d’interdiction du tabac. Selon une enquête d’EUROSTAT menée en 2005, il apparaît que 79% des Belges sont partisans d’une interdiction de fumer dans les restaurants et 56% soutiennent cette même interdiction dans les cafés. L’opinion publique pourrait donc accueillir favorablement cette mesure.

Evidemment, il en est qui crieront aux atteintes à la liberté individuelle des fumeurs? Selon la Coalition nationale contre le Tabac, le fait de fumer ou pas relève d’un choix personnel librement consenti, alors que l’exposition à la fumée de tabac constitue un risque pour tous les non fumeurs et notamment ceux qui travaillent en secteur Horeca où l’exposition est parfois permanente. En effet, en 2005, Test-Achat avait mesuré la pollution de l’air due à la fumée du tabac dans des restaurants et cafés. Il en ressortait que la quantité de "particules fines" mesurée dans un établissement Horeca "fumeur" y était apparue 542 fois plus élevée que dans un établissement où l’on ne fumait pas. La solution du système d’aération ne semble pas suffisante : le rapport de l’US Surgeon General (2006) indiquait qu’un système d’aération ne permet pas d’éliminer tous les dangers du tabagisme passif pour les non-fumeurs.

  • Coalition Nationale Contre le Tabac : 
    www.cancer.be
      

A lire aussi...

  • Des établissements horeca sans fumée
  • Le tabac hors la loi dans l’entreprise
  • De la dépendance à la nictone
  • Fumer rend-il chauve ?
     
  • Fumeurs, pensez poisson

Philippe Allard

    


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?