Un patch contre les dangers du soleil

UV PatchLes dernières visites sur les plages ou dans les parcs vous ont permis de découvrir une série d’individus rougeauds qui auront sans doute regretté par la suite de s’être exposés sans protection au soleil. Peut-être auraient-ils dû recourir à l'UV Patch, le premier indicateur d’exposition solaire individuel. Il s’agit d’un patch malin qui change de couleur selon le degré d’exposition au soleil.


Appliqué sur les peaux claires et fragiles des enfants et des adultes, il mesure les ultraviolets reçus et vous avertit en cas de surdose. On parle d’un "fantastique outil éducatif" (sic) pour tous ceux qui ont tendance à sous-estimer la nuisance des ultraviolets. Quel que soit le type de vacances que vous privilégiez, ce patch pourrait donc bien vous sauver la peau cet été!

De plus en plus de cancers de la peau

Les cancers de la peau sont causés par une exposition abusive aux rayons ultraviolets (UV) du soleil. En raison de l’amincissement de la couche d’ozone, les UV nous atteignent de plus en plus facilement si bien qu’aujourd’hui, le mélanome détient le triste record du cancer avec la plus forte progression. Pourtant, il est aussi le plus facile à prévenir, tout simplement en évitant de s’exposer à outrance au soleil et plus encore en évitant d’y exposer ses enfants. Car on sait que le risque de mélanome est plus particulièrement lié aux coups de soleil durant l’enfance.

Fini la surexposition au soleil!

Notre organisme ne dispose d’aucun signal d’alarme nous permettant d’éviter la surexposition aux UV nocifs. En effet, les UV sont invisibles et ne procurent aucune sensation de chaleur. Le coup de soleil, plus ou moins grave, n’apparaît que quelques heures après l’exposition, quand il est déjà trop tard.

Malgré les nombreuses campagnes d’information, les comportements demeurent largement inadéquats. Bien souvent, on sous-estime à la fois son temps d’exposition et la nocivité du rayonnement solaire. L’UV Patch constitue à ce titre un bon indicateur pour les enfants, les parents et tout amateur de soleil et de bronzage.

A ce titre, UV Patch a reçu le soutien de la Fondation australienne du Cancer et de la Peau. Sur ce continent particulièrement exposé en raison de la quantité d’ensoleillement et de la présence d’un trou dans la couche d’ozone, les instances scientifiques ont considéré qu’il s’agissait d’un outil efficace pour lutter contre le mélanome, ce fléau du 3e millénaire.

Mode d’emploi: facile et sympa

Le patch se présente sous forme d’une petite pastille de couleur claire que l’on colle à un endroit du corps fortement exposé au soleil, par exemple l’épaule. Il faut appliquer le patch le matin, avant toute exposition au soleil. Il est également important d’étaler sur le patch une quantité de crème équivalente que sur le reste du corps.

UV Patch commence dès ce moment à absorber les UV, tout comme le fait l’épiderme qui l’entoure, et rend compte des UV absorbés en changeant de couleur. Chaque patch garde en mémoire la quantité reçue et ne doit pas être changé au cours de la journée, même après la douche ou la baignade.

Lorsqu’on sort le patch de sa boîte, la petite pastille devient bleue, c’est la garantie qu’elle réagit aux rayonnements du soleil. On la colle ensuite sur la peau et on l’enduit de crème solaire. Dès que l’UV Patch devient brun, il est temps de réappliquer de la crème solaire. Quand il devient orange, danger ! Le corps arrive à saturation malgré la crème solaire et on risque la brûlure. C’est le signal de se mettre à l’abri du soleil sans plus attendre.

Respecter les consignes de base

Le patch (vendu en pharmacie) ne doit pas empêcher ses utilisateurs de suivre les règles élémentaires à respecter en cas d’exposition solaire, que ce soit pendant les vacances mais aussi pendant les loisirs et le travail où l’on a moins tendance à se protéger (source :

www.euromelanoma.org
) :

  • portez un t-shirt, un chapeau à large bords et des lunettes foncées;
  • appliquez régulièrement toutes les 2 heures une crème solaire d’indice (SPF) minimum de 20. Des crèmes résistantes à l’eau sont conseillées pour la baignade et les sports aquatiques;
  • évitez de vous exposer entre 12 et 16 heures;
  • ne faites pas de banc solaire.

La composition

UV Patch est un disque de 18 mm et de 1 mm d’épaisseur. Il est composé d’une colle adhésive hypoallergénique, d’une couche étanche qui isole la peau de la couche sensible et d’une couche réactive en polymère qui absorbe les UVB et change de couleur en fonction du taux d’absorption. UV Patch est également garanti waterproof.

Les patchs sont conditionnés dans un étui opaque qu’il faut refermer après avoir extrait le patch pour l’appliquer sur la peau. Chaque étui compte 10 patchs hypoallergéniques à usage unique.

A lire aussi...

  • Autobronzant : le soleil sans risque
  • Le soleil et le bronzage : victimes de la mode
  • Les horreurs de la plage
  • Soleil, verres teintés et protection
  • Psoriasis : faut-il éviter le soleil ou pas ?
  • Conserver son bronzage

Robert Derumes
    


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?