Tu me passes le sel?

On entend souvent dire que le sel est mauvais pour la santé. En fait, cela dépend duquel on parle. Le sel de table ou le sel utilisé en cuisine est effectivement nocif. Mais le sel de mer non raffiné, lui, est bénéfique et même recommandé.


Notre sel de table? C'est un sel dénaturé. Une fois extrait des mines, il subit quantités de transformations à l'aide de produits chimiques.  On lui ajoute des agents antiagglomérants comme le phosphate, les carbonates de calcium ou de magnésium, les sels d'acide gras, l'oxyde de magnésium, le bioxyde de silicium, l'aluminosilicate de sodium ou encore le silicate tricalcique d'alumino-calcium.

Le résultat: un sel qui ne colle pas, fin et blanc. Il parait que c'est pour nous plaire à nous, consommateurs. Ce beau sel blanc pose pourtant des problèmes rénaux, de pression artérielle et de la rétention d'eau... Pire: certains additifs qu'il contient sont suspectés de nuisances encore plus graves. L'hydroxyde d'aluminium, par exemple, s'accumulerait dans le cerveau et pourrait être lié à la maladie d'Alzheimer.

Vous avez compris? Ce n'est pas le sel qui est mauvais pour la santé mais ce que les fabricants en ont fait!

Existe-t-il encore un moyen de saler ses aliments sans se détruire la santé? Heureusement, oui. Il suffit d'acheter du sel de mer naturel non raffiné. Celui-là est bon pour la santé et permet même de soigner les maux provoqués par le ... sel de table! Comment? Grâce à ses minéraux et oligoéléments.

Il existe plusieurs sels non raffinés et certains contiennent jusqu'à 92 minéraux. Ils régulent la tension artérielle et sont conseillés en cas d'ostéoporose et de cellulite, deux autres problèmes liés à la consommation excessive de sel de table.

Où trouve-t-on ce sel précieux? Dans les boutiques naturelles, les magasin bio sous l'appellation sel marin non raffiné.

Melody De Visscher


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?