Troubles du sommeil et démence

Troubles du sommeil et démenceLa prise en charge des troubles du sommeil peut maintenir les personnes atteintes de démence plus longtemps à leur domicile. Il faut pourtant constater que les connaissances du public au sujet des options thérapeutiques en cas de démence et de troubles du sommeil dans la démence sont encore trop limitées.



Un Belge sur 10 âgé de plus de 65 ans est atteint de l’une ou l’autre forme de démence. Ce taux s’élève à 1 sur 3 après 85 ans. Une majorité de ces personnes démentes souffre en outre de troubles graves du sommeil. Ces troubles perturbent leur rythme nycthéméral et compromettent gravement la qualité de vie du patient et de ses proches.

Les troubles du sommeil accompagnant la démence peuvent être pris en charge d’une manière simple. Et c’est important car, non traités, les troubles du sommeil liés à la démence entraînent souvent une institutionnalisation précoce du patient.

Les troubles du sommeil en cas de démence

Chez de nombreuses personnes atteintes de démence ou de la maladie d’Alzheimer, l’horloge biologique interne ne fonctionne plus de façon optimale. Conséquence ? Une modification du schéma de sommeil et de réveil, sa disparition ou son inversion ! La perturbation de ce rythme circadien entraîne de nombreux problèmes : réduction de l’activité physique, sommeil diurne et périodes d’insomnie nocturnes, perte accélérée de la mémoire et problèmes émotionnels par épuisement.

Le professeur Poirrier, chef de service associé en neurologie au CHU Liège : Les troubles du sommeil en cas de démence pèsent, non seulement sur la vie du patient, mais aussi sur ses proches et les soignants. Les troubles du sommeil et les perturbations du rythme circadien sont d’ailleurs, souvent le motif direct de l’institutionnalisation des personnes démentes.

Lors de l’apparition de troubles du sommeil, il est préférable d’en parler dès que possible avec son médecin, poursuit le professeur Poirrier. Il est faux de penser que les troubles du sommeil et la démence sont nécessairement liés. Plus leur détection est précoce, plus rapide est leur prise en charge. Aujourd’hui, les médecins disposent de nombreux outils leur permettant de diagnostiquer adéquatement la problématique du sommeil. Un enregistrement du sommeil permet notamment de traiter le plus adéquatement possible des problèmes annexes comme les apnées de sommeil.

Traiter la démence et les troubles du sommeil en cas de démence

Il n’est actuellement pas possible de guérir la maladie d’Alzheimer à l’aide de médicaments. Ceux-ci peuvent par contre améliorer l’autonomie et la qualité de vie du patient à l’aide de médicaments adéquats qui préservent autant que possible le rythme circadien naturel.

Le patient dort mieux la nuit, il est plus alerte le jour et donc moins fatigué. Sa qualité de vie est meilleure. Le traitement médicamenteux peut prolonger sensiblement la période d’autonomie et la qualité de vie.

La personne atteinte de démence et ses proches peuvent également agir. L’agenda du sommeil (www.gagnerdutempssuralzheimer.be) est un instrument simple et pratique pour faire l’inventaire des troubles du sommeil personnels ou chez un proche atteint de démence.

Robert Derumes


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?