Soleil malin

Soleil Malin"Pour que le soleil reste un plaisir" : c’est le slogan d’une campagne d’information car la surexposition au soleil est l’un des principaux facteurs responsables des cancers cutanés. Dans l’Union Européenne, plus de 50.000 cas de mélanomes malins sont détectés chaque année.


Les mélanomes malins sont des cancers de la peau très agressifs, dont un quart ont une issue fatale. Pendant les dernières décennies, l’incidence du mélanome a fortement augmenté. Elle double tous les 10 à 20 ans dans les populations à peau claire. En Belgique, on diagnostique 1.000 nouveaux cas de mélanomes par an.

Une campagne d'information

Cette campagne Soleil Malin a été lancé par le CRIOC, la DETIC, la FEDIS et le service public fédéral (SPF) Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement. Elle vise à diffuser le plus largement possible l’information nécessaire à une meilleure protection du public vis à vis des effets délétères du soleil. Ce site s’adresse à tous : familles, enfants, bricoleurs, sportifs, adeptes du bronzage, du jardinage,...

La campagne s’appuie sur un site web qui contient toutes les informations essentielles pour côtoyer intelligemment l’astre du jour ainsi qu’une foire aux questions (FAQ) pour balayer quelques idées reçues. La protection particulière des enfants est mise en évidence chaque fois que cela s’avère nécessaire.

Le site Soleil Malin (www.soleilmalin.be) présente également des pictogrammes qui seront déployés par l’Union Européenne sur les lieux d’exposition solaire (plages, montagnes,...) afin d’attirer l’attention du public sur la nécessité d’une protection adéquate.

Bon à savoir

Le site Soleil Malin rappelera ainsi que, progressivement, à partir de l’été 2007, les produits de protection solaire présenteront un nouvel étiquetage. Afin de faciliter le choix d’une protection adéquate par le consommateur, 4 classes de protection ont été introduites : faible protection, protection moyenne, haute protection, très haute protection. Elles apparaîtront à côté du traditionnel SPF (indice de protection solaire). D’autre part, les produits solaires présenteront une protection UVA minimale correspondant à un tiers de la protection UVB. Progressivement, les produits présentant cette caractéristique arboreront un logo UVA.

Il est aussi rappelé que le choix d’un produit solaire doit s’appuyer sur la détermination du type de peau et des conditions d’ensoleillement. Afin de permettre aux consommateurs de faire le bon choix, le site de la campagne contient un guide de choix clair, facile à utiliser et à imprimer à la maison.
On retrouvera bien sûr sur ce site les précautions de base qu’il est indispensable de suivre ainsi que sur l’utilisation correcte des produits solaires. Ces conseils sont également repris au verso du guide de choix.

A lire aussi...

Robert Derumes

        

Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?