Offensive nationale contre l'hépatite C

 Plus de 170 millions de personnes dans le monde sont infectées par le virus de l'hépatite C, le VHC. Soit 3% de la population mondiale ! Ce virus est donc plus fréquent que celui du sida, le VIH. Il peut cependant être dépisté et soigné.


Ceux qui savent peuvent être soignés

D'après l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le nombre estimé de nouveaux cas diagnostiqués chaque année est de 3 à 4 millions. Chez 80% des personnes infectées se développe une hépatite C chronique. Dans 20% de ces cas, l'hépatite C débouche sur une cirrhose (lésions cicatricielles du foie) et dans 5% sur une insuffisance hépatique ou sur un cancer du foie.

L'hépatite C est souvent décrite comme une épidémie "silencieuse" parce que les personnes infectées se sentent souvent en parfaite santé et peuvent rester sans symptôme pendant plus de 10 à 20 ans. En Belgique, 80.000 à 100.000 Belges sont porteurs du virus de l'hépatite C mais plus la moitié d'entre eux de 50% l'ignorent. Ils ne peuvent donc pas bénéficier d'un traitement... et risquent de contaminer d'autres personnes.

Malgré ce que pensent 45% des Belges*, il n'existe toujours pas de vaccin permettant d'éradiquer le virus. La sensibilisation constitue dès lors le seul moyen efficace de freiner la propagation du virus de l'hépatite C.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?