Mais qu'est ce que la grippe?

GrippeLa grippe est une infection virale aiguë de l’arbre respiratoire provoquée par un virus Influenza de type A ou B. Les risques sont importants. En Belgique, hors des périodes de forte épidémie, la grippe cause environ 1.500 décès par an.


Les symptômes habituels de la grippe sont :

  • un début brutal;
  • de la fièvre (température élevée >38°C). Chez les sujets âgés, la fièvre n’est pas forcément aussi élevée; 
  • des frissons, des maux de tête, des courbatures, de la fatigue;
  • une toux sèche, un nez qui coule ou est bouché, un gorge douloureuse, rarement des troubles gastro-intestinaux (sauf chez les enfants).

Les symptômes disparaissent le plus souvent après 1 semaine mais la toux et la fatigue peuvent persister plus longtemps. Ce tableau typique varie selon la pathogénicité du virus en cause et l’état immunitaire de la personne.

Les épidémies de grippe

Sur la base du bilan des épidémies annuelles de grippe de 1992 à nos jours, il ressort qu’en Belgique, une épidémie de grippe dure en moyenne 8 à 15 semaines. Durant cette période, le seuil épidémique est dépassé pendant environ 8 semaines.

Chaque année, le virus de la grippe circule en moyenne 15 semaines dans notre pays. Ceci correspond à la période durant laquelle le virus est isolé. L’épidémie de grippe annuelle connaît une évolution lente au cours des quatre premières semaines, la surcharge dans les cabinets des médecins étant alors faible.

Ensuite, l’épidémie prend rapidement de l’ampleur et atteint son paroxysme pendant les semaines 7-8-9 puis elle perd à nouveau de sa virulence. Les semaines de pic varient fortement. Certaines épidémies atteignent rapidement leur pic, par exemple, en novembre-décembre (saison 2003-2004). Dans d’autres cas, le pic épidémique se produit tardivement, par exemple, en février-mars (saison 2002-2003).

Une grippe peut-elle être sévère ?

La grippe n’est pas une maladie banale. Chez la plupart des personnes en bonne santé, elle ne laisse qu’un mauvais souvenir. Toutefois chez les personnes à risques (malades chroniques et personnes âgées), la grippe peut entraîner des complications nécessitant parfois une hospitalisation. Une issue fatale n’est pas non plus à exclure, surtout chez les sujets âgés.

En Belgique, lors de la dernière forte épidémie de 1989-1990, le virus grippal avait "tué" 4500 personnes. Depuis, les épidémies sont moins meurtrières, en moyenne 1500 décès/an.

Robert Derumes

    

Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?