Lutter contre les ronflements

RonflementsUn sommeil de bonne qualité, c’est vital ! Pour beaucoup, le repos est réparateur et suffisant . En effet, une famille belge sur deux est confrontée au ronflement. Un problème qui peut aussi provoquer des tensions dans les couples. 3/4 des ronfleurs ne partagent pas le même lit que leur partenaire.


Le ronflement: qu’est-ce que c’est ?

Le ronflement est le bruit produit pendant le sommeil par la vibration des tissus mous des fosses nasales, de la bouche et de la gorge, lorsque le pharynx se fait plus étroit pendant le sommeil. Ce rétrécissement est provoqué par le relâchement des muscles.

Une des causes principales du ronflement est la congestion chronique des voies nasales. Dans ce cas, il est pratiquement impossible de respirer normalement par le nez pendant le sommeil, ce qui explique que les ronfleurs se mettent à respirer par la bouche. Et c’est précisément cette respiration par la bouche qui peut entraîner la vibration des parties molles de la bouche et de la gorge. Résultat : des ronflements et un sommeil perturbé.

Les ronfleurs, ou plus précisément leurs ronronnements, bourdonnements et autres vrombissements, font souvent l’objet de railleries. Mais pour un temps seulement, car on ne continue pas à en rire bien longtemps. En effet, le ronflement a un impact non négligeable sur la qualité du sommeil. En outre, des études ont montré qu’à long terme, les ronfleurs ont de plus grandes chances de développer des maladies cardiovasculaires.

Une affaire de couple

De plus, les conséquences du ronflement ne se limitent pas à la santé physique. Les couples souffrent également de ce vacarme nocturne car de nombreux ronfleurs éveillent leur partenaire. Conséquence douloureuse de cette situation : ces derniers sont exténués et de mauvaise humeur lorsqu’ils se lèvent le matin.

Pour éviter ce genre de situations, on opte souvent pour la solution de la "chambre à part", ce qui n’a évidemment pas un impact positif sur l’équilibre de la relation.

Les causes du ronflement

Une des causes du ronflement est le rétrécissement des voies respiratoires nasales lorsque l’on se couche. Mais un certain nombre de facteurs peuvent contribuer à ce rétrécissement, et donc favoriser le ronflement.

Le surpoids (obésité) peut provoquer une accumulation de graisse autour de la gorge. Les stupéfiants, l’alcool et le surmenage peuvent, eux, causer des distensions musculaires. Quelques autres causes : le fait de dormir sur le dos, le tabagisme, les rhumes, allergies et polypes.

Le ronflement en chiffres

Plus de 40 % des adultes ronflent, ce qui signifie que près qu’une famille sur deux est confrontée au ronflement en Belgique. De plus, le vieillissement de la population entraîne une augmentation du nombre de ronfleurs, car le risque de ronflement augmente avec l’âge. Les enfants ne sont pourtant pas épargnés : en effet, un enfant sur 10 ronfle. Le sexe joue également un rôle : un homme sur 5 ronfle, contre "seulement" une femme sur 10.

0 % des ronfleurs ronflent plus de 4 nuits par semaine. Dans un tiers des ménages où l’un des partenaires ronfle, l’autre partenaire quitte la chambre au moins 1 fois par semaine. 79 % des couples "ronflants" font de temps à autre chambre à part. 56 % des ronfleurs expliquent qu’ils ont des problèmes de couple à cause de leurs ronflements. 

Selon des médecins, une nuisance sonore à partir de 90 décibels peut entraîner des lésions irréversibles pour l’ouïe. Le trafic routier peut déjà faire grimper les décibels jusqu’à 5. Mais quand on pense que le
ronflement peut dépasser les 0 décibels !

Une solution, les bandelettes nasales

Les solutions usuelles sont : mettre des bouchons d’oreille (boules Quiès), faire chambre à part, coudre des balles de tennis dans le pyjama (!)... Ces petits remèdes font peut-être de l’effet, mais ils ne peuvent pas remédier au problème.Une des causes principales du ronflement est la congestion nasale. Les fosses nasales sont en effet la partie du nez la plus étroite à travers laquelle l’air circule. Mais lorsque celles-ci se rétrécissent, le passage de l’air est obstrué, ce qui rend la respiration par le nez plus difficile. C’est, entre autres, à cause de cela que l’on respire par la bouche et que l’on se met à ronfler.

Bandelette nasale Breathe RightDes bandelettes nasales (Breathe Right) tirent légèrement sur les ailes du nez pour écarter les narines, ce qui facilite l’inspiration nasale. Grâce à ce système, la circulation de l’air augmente jusqu’à 31%. Par conséquent, les trois-quarts des ronfleurs sont soulagés par ce produit puisque les bandelettes les aident à respirer par le nez lorsqu’ils dorment. Ceci diminue le ronflement ou l’élimine totalement. Il faut cependant bien appliquer et positionner la bandelette pour qu'elle soit efficace.

Ces bandelettes sont vendues à 6,99 euros pour 10 bandelettes et 16,99 euros pour 30 bandelettes (prix indicatifs).

Quelques conseils pour prévenir le ronflement

  • Arrêter de boire de l’alcool deux heures avant d’aller dormir.
  • Arrêter de fumer.
  • Ne pas manger (trop) lourd avant l’heure du coucher.
  • Faire suffisamment d’exercice physique.

Une enquête nationale sur le ronflement

En tant que "spécialisite du ronflement", Breathe Right veut continuer à étudier les problèmes et les difficultés des ronfleurs belges. C’est pourquoi la société invite les ronfleurs à répondre à l’enquête nationale sur le ronflement sur son site

www.breatheright.be
.

Robert Derumes
          


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?