Les lunettes de lecture

La presbytie est le trouble de la vision le plus fréquent au monde. Il apparaît entre 40 et 45 ans. Pour y faire face et pour retrouver une meilleure acuité visuelle, rien ne vaut des lunettes de lecture. Efficaces, elles vous permettront de travailler et de lire en toute quiétude tout en protégeant vos yeux. Nous vous proposons de faire un tour d’horizon sur les lunettes de lecture.


À quel moment faut-il songer à porter des lunettes de lecture ?

Les signes de la presbytie sont relativement faciles à reconnaître. Lorsque l’on est presbyte, on a du mal à lire sur du papier et sur les écrans. La vision devient complètement floue. D’une personne à une autre, une forme de gêne peut survenir au bout de 20, 30 minutes voire une heure de lecture. Les yeux pèsent, sont fatigués, picotent et deviennent parfois rouges.

Même en étant de près dans de bonnes conditions d’éclairage, on éprouve de grosses difficultés à lire les petits caractères. Idem pour le travail de minutie. Il est par exemple de plus en plus difficile d’effectuer des montages avec de petits composants.

Les personnes presbytes ont tendance à tenir les supports de lecture à distance afin de mieux distinguer les caractères. Même en plein jour, elles ont l’impression de bénéficier de moins de lumière et elles sont contraintes de forcer sur la vue pour distinguer parfaitement les écrits.
En plus de la fatigue oculaire, de la difficulté de lire convenablement, la presbytie peut être responsable de violents maux de tête. D’où la nécessité de commander des lunettes de lecture.


Des lunettes de lecture pour lutter contre la presbytie

Les lunettes de lecture aident les presbytes à lire sans la moindre difficulté. Ces lunettes sont commercialisées sans ordonnance en pharmacie ou dans les grandes surfaces.

Contrairement à l’idée perçue, les lunettes de lecture ne corrigent pas les troubles de la vision. Elles ne font qu’à grandir le texte pour le rendre parfaitement visible. Avec ces lunettes, la lecture redevient claire et bien plus aisée.

Néanmoins pour retrouver tout le confort visuel d’antan, il conviendra bien de déterminer sa dioptrie. Celle-ci est l’unité de mesure de la puissance focale et elle varie de +0,50 à +4. En moyenne, elle augmente de +0.50 tous les 5 ans. 

Plus elle sera élevée, plus vous aurez besoin d’une correction importante. Pour calculer sa dioptrie, vous allez devoir vous rendre chez votre ophtalmologue. Ainsi, vous disposerez de la « puissance » de correction pour des lunettes parfaitement adaptées.

Vous pourrez choisir votre paire de lunettes en fonction de votre usage quotidien. Pour protéger ses yeux des écrans, rien ne vaudra un traitement anti-lumière bleue. Par contre, pour bien lire en extérieur un traitement anti-UV sera indispensable pour vos lunettes.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?