La protection de l'asthme infantile par les animaux

L'asthme est une maladie très fréquente chez l'enfant, notamment chez les nourrissons. Mais lorsqu’il est très tôt diagnostiqué, un traitement adéquat peut éviter l’aggravation. Récemment, une étude a montré que le contact avec les animaux de compagnie peut réduire les risques d’asthme. Pour permettre à votre enfant de vivre normalement, recueillir un adorable compagnon à quatre pattes vaut bien le sacrifice !


Les études sur le chien et l’asthme

L’asthme est une maladie très difficile à gérer avec des périodes de d’essoufflement, accompagnées de toux et de difficultés de respiration. Autrefois, le chien était considéré comme un déclencheur potentiel de l’asthme. Les enfants asthmatiques étaient privés de leur animal de compagnie. Pourtant, selon des scientifiques suédois, les animaux peuvent participer à détecter et à prévenir l’asthme. Les chercheurs de l’Université d’Uppsala ont également testé plus d’un million d’enfants, dont l’objectif était d’étudier le lien entre un contact précoce avec un chien et le développement éventuel de l’asthme. L’étude a prouvé que les enfants, qui sont en contact régulier avec les animaux  de compagnie, présentent un risque faible de développer un asthme. Cette hypothèse est avérée, seulement si les parents ne présentent pas des antécédents d’asthme et d’autres allergies. En plus, la protection des animaux peut retarder de quelques années l’exposition à cette maladie. Une étude de l’Université d’Aarhus au Danemark prouve que les enfants vivant à la ferme présentent particulièrement un risque minime de maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI).


Les microbes protecteurs des chiens

Les enfants qui grandissent à la campagne sont protégés contre les allergies, le rhume des foins et l’asthme. Cette protection vient de la proximité des enfants avec les poils de caniches. Pour le moment, l’étude épidémiologique n’en est qu’au stade de recherche. Mais une corrélation est faite entre les microbes des chiens, qui une fois pénétrés dans le tube digestif des maitres, augmentent la défense immunitaire contre l’asthme. Cela renforce les cellules immunitaires et offre une cure de bactéries, notamment le lactobacillus johnsoniique. La poussière canine montre qu’il est important de profiter de son environnement naturel. Les chiens représentent non seulement des amis fidèles extraordinaires, mais aussi d’excellents porteurs de bactéries contre l’asthme. Ces hypothèses relancent le débat sur la solution des probiotiques contre l’asthme et les allergies. Le chien est un « distributeur automatique de joie et d’affection », mais aussi un moyen pour obtenir de bonnes bactéries, qui participent à la bonne santé.  La phobie des microbes n’a pas sa raison d’être !


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?