La polyarthrite rhumatoïde, un rhumatisme handicapant

 Trop souvent confondue avec l'arthrose, la PR doit pourtant être diagnostiquée et traitée au plus tôt afin d'éviter les malformations et handicaps les plus sévères. 85.000 personnes souffrent en Belgique de polyarthrite rhumatoïde, dont 75% sont des femmes.


Diagnostiquée le plus souvent autour de 40 ans, la PR reste le parent pauvre des maladies rhumatismales en terme de "re-connaissance". Afin de renforcer les connaissances sur ce rhumatisme inflammatoire le plus fréquent et le plus invalidant, une étude auprès de patients belges a été menée en juillet 2003 par Medistrat à la demande d'Abbott Immunology.

On parle souvent de la polyarthrite comme d'une maladie de vieux... Cette idée provient de l'amalgame qui est souvent fait entre l'arthrose (usure liée en général à l'âge) et l'arthrite (inflammation articulaire). L'enquête révèle que chez 15% des patients, les premiers symptômes sont apparus avant l'âge de 30 ans, tandis que l'âge moyen d'apparition de la maladie est de 42 ans pour les femmes.

Si l'arthrose est une maladie due aussi bien au vieillissement et à l'usure des articulations, la polyarthrite rhumatoïde est due à un dérèglement du système immunitaire qui s'attaque aux tissus: chez ces patients, l'organisme ne reconnaît plus l'articulation comme étant sienne et réagit contre elle, détruisant le cartilage et parfois les os ou les tendons

Autre grand différence avec l'arthrose : la polyarthrite rhumatoïde touche les articulations de manière symétrique, et le plus souvent les deux mains et les deux pieds (74% des patients interrogés).

Lourd bilan sur la vie "active" des patients belges

35% des patients interrogés ont déjà subi une ou plusieurs opérations chirurgicales réparatrices. Les mots clés associés à la polyarthrite rhumatoïde qui reviennent le plus souvent traduisent le lourd tribut que doivent payer ces patients dans leur vie quotidienne : 74% citent la douleur insupportable et 47% parlent de limitations de leur mobilité.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?