La gonorrhée ou chaude-pisse

Les maladies sexuellement transmissibles (MST) figurent parmi les maladies infectieuses les plus courantes. Par le passé, le terme faisait généralement référence à la syphilis ou à la gonorrhée mais aujourd’hui, le terme couvre plus de 20 maladies sexuellement transmissibles. La gonorrhée est probablement la MST la plus ancienne et en tout cas l’une des plus connues.


Cependant, en Belgique, on ne recense que très peu de cas (environ 1 personne sur 100 000). Cette infection peut être très douloureuse et même causer des dommages irréversibles.

La gonorrhée est également connue sous le nom de blennorragie ou de "chaude-pisse". Cette infection touche aussi bien les hommes que les femmes et provient d’une bactérie, le gonocoque (Neisseria gonorrhoeae). Cette bactérie se fixe aux muqueuses des voies urinaires et des parties génitales. La contamination peut également se faire par le rectum (sexe anal) ou la gorge (sexe oral).

La contagion survient donc toujours par contact sexuel parce que la bactérie est très sensible (elle meurt à l'air libre). "Confesser" la maladie à son partenaire est assez difficile puisqu'il est évident que, pour l'"attraper", il a "fallu" une infidélité de l'un des deux partenaires. Quoi qu'il en soit, le partenaire doit être averti au plus vite, car la contamination provoque des infections.

Tant que l’on n’a pas été traité, vous restez contagieux. Le mieux est d’également prévenir les personnes avec qui l’on a eu des relations sexuelles un peu avant l’apparition des premiers symptômes.

  • Symptômes
  • Traitement et prévention

Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?