La bière ne ferait pas grossir

 Contrairement aux boissons rafraîchissantes, une consommation modérée de bière n'a aucune incidence sur le poids ni sur le surpoids. C'est ce qui ressort de plusieurs études scientifiques dont fait état la revue médicale Semper. 4 verres de boissons rafraîchissantes contiennent 4 fois plus de calories que 4 verres de bière. Ces études montrent également que les bières plus alcoolisées, le vin et les spiritueux contiennent plus de calories qu'une bière blonde ordinaire.


Un groupe de personnes étudiées qui avaient bu de la bière en quantité modérée pendant un an comptait même moins de personnes en surpoids qu'un autre groupe qui n'avait pas consommé de bière. Ce constat n'est toutefois pas valable pour les grands consommateurs. Bien souvent, ils présentent également des habitudes alimentaires malsaines et déséquilibrées qui contribuent sans doute encore plus à leur prise de poids.

La bière est un excellent désaltérant

En effet, la bière contient 93% d'eau et relativement peu d'alcool.

La bière fait partie d'une alimentation saine et équilibrée. Elle est riche en vitamines B1, B2, B6 et H et en sels minéraux. C'est surtout la teneur en sels minéraux qui est favorable à la santé. La bière est riche en potassium et pauvre en sodium, l'équilibre idéal pour une bonne tension artérielle. Les vitamines favorisent la fabrication de globules sanguins, améliorent la circulation du sang et stimulent le métabolisme.

Une consommation modérée de bière, soit 2 verres par jour pour les femmes et 3 verres pour les hommes, offre bon nombre d'avantages pour la santé, étayés par diverses études scientifiques :

  • diminution de 25% du risque de crise cardiaque;
  • protection contre l'Helicobacter pylori, connu pour être une des causes des ulcères à l'estomac et un facteur de risque pour le cancer de l'estomac;
  • réduction de 40% du risque de calculs rénaux grâce à la haute teneur en magnésium, qui protège contre les calculs rénaux et biliaires;
  • meilleure protection contre le cancer grâce au houblon présent dans la bière, très riche en antioxydants connus pour leur effet anticancéreux;
  • prévention contre le diabète et effet favorable sur la santé générale des diabétiques.

De plus en plus d'études scientifiques réalisées sur de grandes populations montreraient que la longévité des consommateurs modérés de bière est supérieure à celle des grands buveurs et des abstinents complets.

Autant de bonnes raisons pour savourer, en cette fin d'été, une délicieuse bière belge. C'est, tout au moins, ce que nous souhaite le Beer & Society Information qui édite le site

www.biere-et-sante.com
, un site qui se veut unique, présentant des informations scientifiques quant à l'influence sur la santé d'une consommation modérée d'alcool, et de bière en particulier.

Jiri Pragman


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?