Hépatite C: on en parle peu mais...

L'hépatite C est fort présente dans notre pays. On estime que 100.000 Belges ont été en contact avec le virus. Entre 50 000 et 80 000 Belges sont porteurs chroniques du virus. 10 à 20 % des patients savent qu'ils sont atteints. Cette maladie est difficile à guérir et on ne connaît pas encore de vaccin.


L'hépatite est une inflammation du foie est causée par un virus (virus de l'hépatite C ou VHC). Principalement transmise par du sang contaminé, l'hépatite C, présente dans le monde entier, devient chronique dans la plupart des cas, peut endommager le foie de manière irréversible.

Or il est impossible de vivre sans foie ! Quand le foie ne fonctionne -presque- plus, une transplantation du foie peut être nécessaire.

La personne atteinte peut très bien ne pas le savoir car la contamination par le VHC entraîne rarement l'apparition de symptômes. Moins de 10 % des personnes contaminées contractent une jaunisse. Pour les autres 90%, le développement de la maladie passe donc le plus souvent inaperçu. 

Evolution de la maladie

Dans le cas de l'hépatite C aiguë, 20 % des personnes contaminées guérissent spontanément. Le virus disparaît - dans les 6 mois - de l'organisme après l'infection. Ces personnes peuvent éliminer le virus de manière naturelle et guérissent spontanément. Pour les autres 80%, ce n'est pas le cas: l'hépatite C évolue vers la chronicité.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?