Dormir sans médicaments

Insomniaque d'Honoré DaumierDe plus en plus de Belges ont recours à toutes sortes de médicaments pour s’endormir, et pour près de 10% de la population, sur une longue durée. Pourtant l’effet des somnifères commence déjà à diminuer après une semaine seulement, hormis l’effet d’accoutumance… Petit abécédaire des troubles du sommeil.


Alcool

Le somnifère le plus utilisé mais également le plus mauvais. Il permet peut-être de s’endormir, mais il perturbe complètement le sommeil paradoxal dont l’importance n’est plus à démontrer.

Auto-hypnose

Remontez vos draps sur votre bouche et placez-en le rebord sous votre nez. Le dioxyde de carbone que vous respirez a un effet légèrement narcotique.

Benzodiazépine

Lancée dans les années 10 et présentée comme un remède miracle, sous les noms Xanax et Temesta. Pas d’effets secondaires – le somnifère idéal. En fait, elle entraîne une forte dépendance ainsi des troubles de la concentration et des chutes à répétition chez les personnes âgées.

Café

La plus grande cause de troubles du sommeil pour de nombreuses personnes. Mais légal...

Coca-cola

On l’estime responsable de 50% des troubles du sommeil chez les enfants.

Dépression

Comme pour l’insomnie, ses origines sont souvent émotionnelles ou psychosociales.


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?