Des produits chimiques dangereux dans vos vêtements!

Des perturbateurs endocriniens dans vos jeans Diesel, T-shirts GAP et Calvin Klein et des phtalates qui nuisent à la fertilité dans vos petites culottes Victoria Secret, ce n'est pas une blague, c'est le résultat d'une analyse de vêtements réalisée par Greenpeace en 2012.


Greenpeace le répète depuis 2011: de nombreuses marques de vêtements utilisent des produits chimiques dangereux dans leurs chaînes de production. Ces substances sont reversées dans les rivières entourant leurs usines en Chine mais se retrouvent également dans les produits finis, c'est-à-dire nos vêtements. Des exemples? Les jeans et T-shirts Diesel, Tommy Hilfiger, Only, Levi's, GAP ou encore Calvin Klein contiennent des éthoxylates de nonylphénol. Kesako? Une substance toxique qui se dégrade en un composé encore plus dangereux, qui est aussi un perturbateur endocrinien. Rien que ça. Mais il y a pire: les sous-vêtements Victoria Secret présentent des quantités élevées de phtalates toxiques dont certains peuvent nuire... à la fertilité et au développement du foetus! C'est un comble? On ne vous le fait pas dire!

Et le pire, c'est que la liste des marques qui utilisent ces substances dangereuses est encore longue. Découvrez un résumé des résultats de l'analyse de vêtements réalisée par Greenpeace 

www.greenpeace.org/belgium/fr/que-faisons-nous/substances-toxiques/detox/vetements-toxiques/
en avril 2012.

Plus d'infos?

www.greenpeace.be

Melody De Visscher

 


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?