Débordé à la maison?

Je suis débordé(e) à la maison!Entre le(s) boulot(s), les enfants,les tâches ménagères, la gestion de la maison..., chacun peut se sentir de plus en plus débordé, noyé, proche de l'asphyxie. Clare Mazoyer et Béatrice Carrot ont rédigé pour eux un "Guide de premiers secours pour s'organiser au quotidien".


Faut-il réellement acheter un livre... et le lire pour être en mesure de se (re)prendre en main? Sans doute y a-t-il moyen de s'en passer mais ce type d'ouvrage peut créer un choc salutaire?

Chacun peut se retrouver quand il parcourt les lignes à propos des principales causes de désorganisation (il peut les cumuler!): les erreurs techniques, les causes externes (les changements familiaux, professionnels ou un "espace objectivement trop petit"), les obstacles psychologiques.

Ici les auteures catégorisent les personnes à problème d'organisation: le collectionneur, le conquérant de l'impossible, l'indécis, le solitaire, le créatif, le récréatif, le "maisonphobe", le sentimental, le perfectionniste, l'hyperactif (le "travaillomane"), le procrastinateur pathologique, l'angoissé, l'enthousiaste.

Le Home GPS

Mais les constats, c'est bien. Y a-t-il des solutions? Sans doute puisque les auteures proposent une mémthode. Ils proposent ainsi de constituer un "Home GMS" (un classeur, "outil de pilotage au quotidien") et offrent des outils pour gérer son temps (diverses grilles sont d'ailleurs en téléchargement sur le site www.lescarnetsdelinfo.com). 

Certains seront sans doute davantage intéressés par le chapitre consacré à l'élimination du désordre. Après une analyse des causes du désordre et des pistes pour donner ou vendre, Mazoyer et Carrot proposent des stratégies pour se débarrasser du désordre avec des opérations "coup de poing" et le rangement en profondeur. Et elles consacrent même un chapitre à l'éducation des enfants à l'art du rangement.

Un des endroits à problème, la cuisine, est soigneusement étudié avec, également, un accès sur la composition des menus et sur les courses. Une fois que vous aurez rangé votre maison, vous aurez moins de gêne à y inviter des amis et relations, même si un dîner peut être source de stress.

Même au XXIe siècle, il faut toujours entretenir sa maison et, pourquoi pas, la briquer. Les conseils abondent dans ce domaine comme en matière de lessive et de rangement du linge. 

De l'ordre dans ses papiers et un budget mieux géré

Autre chapitre très important, celui consacé à la gestion des papiers. Des défaillances dans ce domaine sont susceptibles de coûter cher comme, par exemple, lorsqu'on néglige des rappels de facture ou lorsqu'on introduit tardivement sa déclaration d'impôts. 

Il fut une époque où les jeunes filles (et elles uniquement) aprenaient à utiliser un agenda familial et à gérer le budget du ménage. Ce temps est bien lointain. D'où un chapitre sur l'établissement et la gestion d'un budget.

Bref, un livre dont il faut s'imprégner et qui peut servir d'électrochoc. A s'offrir plutôt qu'à offrir à d'autres (cela pourrait être vexatoire!).

  • Je suis débordé(e) à la maison de Claire Mazoyer et Béatrice Carrot (Les Carnets de l'Info, 2007)  

Philippe Allard


Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?