Cuisinez santé : épicez !

Un soupçon de cannelle pour bien digérer, une pincée de piment pour contrôler la glycémie, un peu de curcuma contre les inflammations… les épices, c’est la santé !

 


Saviez-vous que beaucoup d’entre elles sont riches en antioxydants ? La cannelle est placée parmi les 50 premiers aliments ayant la concentration la plus forte dans une étude de 2006.
Le cumin, le gingembre et le galanga sont également bien classées.

Les épices soignent souvent bien plus que de petits bobos. La preuve : selon une étude datant de 2002, le safran et le curcuma réduiraient les risques de cancers du tube digestif et de cancers de la peau.

La cannelle ? Antispasmodique, elle stimule aussi les sécrétions digestives. Un essai en double aveugle contre placebo mené en 2003 sur des diabétiques de type 2 montre qu’elle pourrait même être un excellent allié pour contrôler la glycémie.

Le curcuma, en plus de stimuler les sécrétions biliaires, est anti-oxydant et anti-inflammatoire. De nombreuses études sur des animaux montrent que cette épice freine la multiplication des cellules cancéreuses et favorise leur disparition.

Quant au gingembre, c’est un cadeau de la nature pour traiter les nausées des femmes enceintes. Des chercheurs italiens ont étudié leur effet. Résultat : positif ! La moitié des femmes ont vu leur état s’améliorer sans effets secondaires indésirables.

Il est donc clairement dans notre avantage de cuisiner épicé. On ajoutera du safran pour réduire les tensions dues au stress, les clous de girofles pour aseptiser et désinfecter, l’anis étoilé pour ses propriétés antispasmodiques, etc.

Mais n’oubliez pas d’avoir la main légère afin de ne pas obtenir l’effet inverse. A haute dose, la girofle, la muscade, le paprika, le piment et le safran peuvent devenir nocifs. Les victimes d’ulcère ou de gastrites devraient également éviter les épices à tout va. Pour tous les autres, elles sont véritablement bénéfiques !


Partager







© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?