Comment se transmet le sida?

Sida : ruban rougeChez une personne séropositive, le virus est présent dans tous ses liquides organiques : sang, sperme, secrétions vaginales, urine, selles, vomissures, larmes, sueur et lait maternel. La concentration du virus y est cependant très variable, ce qui explique que tous ces liquides n’ont pas le même pouvoir contaminant. Dans les faits, la contamination d’une autre personne ne peut se faire que par 3 voies.


Un contact sexuel

Sont à risque les rapports sexuels avec pénétration, la fellation (surtout l’éjaculation dans la bouche du partenaire) et le cunnilingus (pendant les règles, quand la femme est séropositive).

Un contact sanguin

Entre une femme enceinte et l’enfant qu’elle porte, entre usagers de drogues utilisant les mêmes seringues ou aiguilles, par des plaies ou par transfusion sanguine (aujourd’hui, hautement improbable chez nous).

L’allaitement maternel.

Halte aux idées reçues !

Il n’existe pas d’autre mode de transmission du virus démontré actuellement. Et la salive ? On y trouve effectivement le VIH, mais celui-ci ne peut se transmettre par cette voie parce que la salive contient une protéine particulière qui s’attache aux globules blancs et empêche les virus de s’y fixer.

Il n’y a donc pas de contamination :

  • par baignade, en piscine;
  • par la lunette des WC;
  • par les larmes ou la sueur;
  • par la toux ou les éternuements;
  • par simple contact, serrement de mains, baisers, massages;
  • en dormant dans le même lit, dans les mêmes draps;
  • en buvant dans le même verre ou en mangeant dans le même plat;
  • par les piqûres d’insectes.

  • Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?