Comment les Belges peuvent-ils envisager une perte de poids durable?

VentreAvec difficulté! Une étude  a ainsi réalisée en janvier 2009 auprès d'un millier de Belges de 15 à 75 ans. Selon l’étude, les Belges ont une mauvaise connaissance des différentes options qui existent pour perdre du poids. 72% des Belges admettent que des conseils et un suivi sont nécessaires pour perdre du poids avec succès, mais pratiquement personne ne demande un tel suivi.


Les résultats  montrent également que la connaissance des traitements de l’obésité est aussi particulièrement mauvaise. Près d’1 Belge sur 2 est en surpoids et seule une petite minorité réussit à perdre du poids et à le stabiliser.

D’après l’enquête réalisée à la demande de la société pharmaceutique Allergan , plus de 6 Belges sur 10 essayent de perdre leurs kilos en trop à l’aide de régimes. Sans suivi, ni succès : la moitié de ces patients "avouent" avoir repris leurs kilos rapidement.

La méconnaissance peut-être une frontière entre le patient et la perte de poids. D’un point de vue médical, beaucoup de Belges  remplissent les conditions pour un traitement remboursable comme par exemple l’anneau gastrique.

Selon le Dr. Thierry Lafullarde, chirurgien bariatrique à l’hôpital A.Z.St.-Dimpna à Geel: L’anneau gastrique est un des traitements de l’obésité qui, en combinaison avec une hygiène de vie appropriée, peut être un bon coup de pouce pour les personnes en surpoids. Grâce à cette solution, les personnes avec un surpoids important peuvent perdre du poids de manière saine et durable. L’anneau gastrique est une aide, pas une solution miracle: un mode de vie adapté est nécessaire pour pouvoir mettre un pas vers une vie plus saine et plus équilibrée.

Beaucoup d’hypothèses erronées
autour du surpoids

Plus de la moitié des Belges interrogés croient à tort qu’être en surpoids est le signe d’un manque de volonté. Près de 43% ne partagent pas cette opinion. De plus, 60% des répondants de l’enquête disent qu’ils "comprennent"‘ pourquoi les personnes en surpoids ont moins d’opportunités sur le marché de l’emploi.

Les Belges sont également très critiques envers les  personnes qui cherchent à être aidées par un spécialiste. Plus de la moitié des Belges de l’enquête estiment que le ballon gastrique ou l’anneau gastrique sont des traitements pour des personnes qui manquent de caractère  pour perdre du poids tout seul. Cela ne correspondrait pas à la réalité : ces personnes savent seulement perdre du poids durablement si elles sont prêtes à changer leur style de vie.

Pour Jean-Paul Allonsius, président de BOLD, association des patients obèses, toute tentative pour perdre du poids en vaut la peine. Même la perte de 10% de son excès de poids peut  diminuer les risques pour la santé, en ce compris le cancer de 40%. Une hygiène de vie équilibrée est la base de toute perte de poids réussie et durable. Cela dit, certaines personnes ont besoins de techniques supplémentaires.

Jean-Paul Allonsius ajoute : Des informations claires et qualitatives sont importantes. Les Belges ont surtout beaucoup de réponses sur les traitements de l’obésité, comme le montre l’enquête. Informer et répéter les messages aident les personnes en surpoids à trouver le chemin vers une vie plus saine.

Des informations sur ces techniques ainsi que des témoignages de patients et de leur médecins traitants sont disponibles sur:

  • www.traitementobesite.be
    -
    www.obesitasbehandelingen.be

Robert Derumes

A lire aussi

  • Le monde de Weight Watchers
  • Weight Watchers pratique

Partager





© Vivat.be 2014

Contact | Qui sommes nous?